Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 09:44

L'achat de rosiers touche presque à sa fin.

Une petite mésaventure toutefois, la plantation du rosier QUEEN ANNE, un nouvel Austin 2011.

Nous avons "oublié" d'arroser copieusement le rosier dans son pot avant sa plantation et la motte s'est probablement défaite lors de la mise en place.  Deux heures plus tard, triste spectacle, le rosier qui était superbe,  "tombait en syncope" !  Un petit coup de fil chez Filroses qui nous a conseillé de lui donner à boire copieusement chaque jour.

Cinq jours plus tard, ce rosier n'avait pas repris de force et nous l'avons déplanté pour le montrer à la pépinière.  Très commercialement, mais aussi très amicalement, Philippe nous l'a repris et remboursé.

002-copie-1.JPG

 

Nous sommes repartis avec deux autres rosiers :

LAMBERT PALACE, déjà en fleurs - un exemplaire en test que nous avons placé dans un énorme pot.

 Lambert-Palace.JPG

 

ainsi que CINCO DE MAYO, tout en boutons; les commentaires que j'en avais lu m'ont définitivement convaincue de la vigueur de celui-ci ainsi que sa résistance aux maladies et au froid.  Le ton est très particulier mais c'est surtout la forme de la rose qui m'attire, j'aime beaucoup les semi-doubles !   Il a été planté auprès de Lady of Shalott, donnant ainsi une touche plus masculine dans une composition (placée dans une aire définie au jardin) qui comprend également Summer Song, Ombrée parfaite et Julia's rose.  J'ai hâte de voir tout cela en fleurs !

 ke_prod_0599998001328718080_medm.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ARBUSIFS
commenter cet article

commentaires

sylvie 22/05/2012 10:45

Bien triste le sort de Queen Anne !
Quel dommage d'avoir oublié de l'arroser...
Ton exemplaire était si beau que j'avais failli le prendre.
En tout cas c'est un rosier magnifique qui mérite sa place dans chaque jardin !
Pourvu qu'il s'en remette...
Bisous

Françoise 22/05/2012 06:59

Oh c'est désolant ce rosier perdu, et magnifique le geste de Philippe..

Pour le coté masculin.. c'est vrai que je suis toujours un peu étonnée de ce concept assez souvent rencontré..
j'aime les tons doux, et c'est peut être féminin.. mais surement pas uniquement roses.
Les associations de blanc et rose et bleu sont certainement des associations de débutants.. très faciles en réalité.
Mais dans un jardin moins fleuri, le ton dominant est le vert sous toutes ses formes.. et des notes vives sont très agréables.. sans être agressives, juste un peu toniques.

et quand je regarde les fleurs sauvages.. ce qui est le plus naturel.. il y a de toutes les palettes et avec énormément de jaune en réalité.

le bleu ne se retrouve pratiquement que dans les myosotis et la chicorée
une pointe tirant vers le lilas dans la cardamine
le rouge dans les coquelicots
mais les boutons d'or, les pissenlits, et bien d'autres fleurs sauvages apportent en fait beaucoup de jaune, je suppose que les butineurs aiment ça

Triton 21/05/2012 16:35

Il y a un truc qui m'intrigue et ce n'est pas la première fois que je lis qu'une composition de rosiers dans les tons oranges a un côté masculin. En quoi ? cela m'échappe et il doit me manquer ce
sens si féminin qui rend pour moi (pauvre homme rationnel que je suis) cette affirmation bien subjective :)
Cela dit, tu sais déjà que l'orange est une couleur que j'affectionne comme le bleu et peut-être moins que le rose il est vrai mais j'ai fait beaucoup d'efforts en ce sens au jardin depuis peu :)

monjardinsouslevent 21/05/2012 18:45



"Plus masculin" - dans mon esprit - est une association plus vive tout simplement. L'orange assez particulier de Summer Song (que j'adore) avec le jaune/orange de Lady of Shalott vont se méler
avec Ombrée parfaite (mauve) et Cinco de Mayo (lie de vin, orange) pour offrir une association qui "se voit immédiatement".  Ici point n'est besoin de se demander qui est quel rosier,
on comprend de suite.  Ceci dit cette composition m'enchante beaucoup et "casse" le côté rose/blanc du reste du jardin qui pourrait, à la longue, lasser un peu dans le temps.  J'ai
intégré au jardin toutes les couleurs possibles, chez moi il y a des coins marqués, d'autres plus doux qui se complètent l'un l'autre.  Mais je suppose qu'il en est ainsi dans pas mal
de jardins ! Voilà un jardin masculin et féminin à la fois, le rêve.....