Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 02:55
Par deux fois j'ai visité l'Egypte, non celle des luxueux hôtels le long de la Mer Rouge mais l'Egypte profonde d'Abydos à Assouan.
 
Si vous y allez, commencez par la descente en bateau pour une première approche et si vous y retournez, séjournez à l'hôtel et décidez vous-même de vos visites, loin de la cohue et de la vitesse, des sentiers battus, loin surtout des guides qui répètent inlassablement les mêmes textes, prenez le temps sur les sites et grâce à vos lectures vous apprécierez autrement ce voyage...  parlez aux gens, ils sont accueillants.
 
La descente du Nil, fleuve de vie, est merveilleuse en découvertes pour peu que l'on ne reste pas attardé dans les locaux feutrés du bateau mais sur le pont très tôt le matin lorsque le soleil se lève et ne vous terrasse pas encore de sa forte chaleur, à l'heure où les hommes et les enfants se réveillent, où la vie quotidienne prend son départ, où les animaux ne sont pas encore épuisés par les travaux et la soif.  Instant privilégié de la vie qui rappelle le pays de Misraïm* au travers des gestes des habitants d'aujourd'hui.
descente-du-nil-3.jpg-zim.jpg 
 
descente-du-nil---natation.jpg-zim.jpg
C'est aussi dans les champs, à l'agriculture diverse et variée, irrigués en permanence, où des hommes travaillent la terre avec des instruments dignes des temps anciens, où les ânes triment sous un soleil brûlant, que la vie d'autrefois renaît à nos yeux.  C'est dans le Nil où les enfants nagent et jouent, sur les berges aux maisons au toit de paille qu'il faut savoir regarder sans juger mais en tentant de comprendre la vie quotidienne de ces fiers habitants.
 depart-aux-champs.jpg-zim.jpg
Depuis toujours j'aime l'Egypte; elle restera ancrée dans mon coeur jusqu'à la fin de ma vie.  Si je peine parfois dans l'étude de certaines civilisations, celle d'Egypte se dilue en ma mémoire comme par magie.  C'est à Karnak que je me sens chez moi, endroit magique et mirobolant à la fois, tout près du Lac sacré.
 
Je vous raconterai mes voyages, découvertes, sensations, interrogations, dégouts parfois, mais ravissements souvent !
 
 
 
Qui dit Egypte, pense Ramsès II.  A tout seigneur, tout honneur, commençons par la découverte de son temple funéraire.
 
 
 
Visites et découvertes :  1. "Le Ramesseum" - Thèbes (Louxor)
 
Ramsès II (1279-1213) , fils de Seti I, le plus grand pharaon d'Egypte n'a malheureusement plus de tombe qui puisse être montrée au public.  Elle s'est complètement effondrée ! Vous visiterez beaucoup de tombeaux de Ramsès (il y en eu onze !) mais pas du plus célèbre.  Quelle ironie !   Pour se plonger dans l'éternité de ce pharaon il reste entre autre son temple funéraire. 
 
Cet édifice devait être une superbe construction; il est dégradé de nos jours, ayant servi de carrière pour les habitants des alentours. mais les ruines permettent encore d'imaginer les fastes et la grandeur de l'époque. 
 Ramaseum.jpgzim.jpg
 
091.jpg-zim.jpg
Une statue colossale en granit gît au sol, brisée en plusieurs morceaux, c'est la plus grande statue de Ramsès II découverte à ce jour.  La distance entre les oreilles est de 2m et la hauteur de 17 m, 1.000 tonnes !
 117-.jpg-zim.jpg
 
115.jpg-zim.jpg
Sur le côté du pylône, tout près du colosse effondré, sont gravées des scènes de la célèbre "Bataille de Qadesh" (Campagne contre les Syriens et les Hittites).  Tous les reliefs du Ramesseum sont bien conservés et c'est peut être là qu'il faut chercher l'intérêt actuel de l'endroit. 
 111.jpg-zim.jpg
 
La salle hypostyle, avec sa nef centrale à six colonnes, a conservé une partie de son plafond.  Ce qui est merveilleux c'est d'y découvrir encore les peintures de l'époque, permettant d'imaginer ce que devait être le temple sous le Nouvel Empire, coloré !
 103.jpg-zim.jpg
 
109.jpg-zim.jpg
107.JPG
Et puis derrière le temple, ces constructions étranges en briques crues : les greniers de réserve de nourriture.
 140.jpg-zim.jpg
 
L'ensemble comprenait à l'époque le Temple funéraire, des bâtiments annexes, le Palais royal et le tout était entouré d'un mur d'enceinte en briques crues.  Ce site est près de la Vallée des Nobles, non loin de la maison d'Howard Carter et à quelques kilomètres des tombeaux des pharaons : la Vallée des Rois.....
 141.jpg-zim.jpg
Lorsque j'ai visité l'endroit j'ai été étonnée par le calme qui y régnait.  Malgré les visiteurs aucun bruit ne venait déranger la sérénité du lieu, juste le pépiement des oiseaux qui se chamaillaient à quelques mètres des touristes.  Assise près de la statue je sentais le souffle chaud du vent, un petit lézard prenait le soleil non loin de moi, j'ai fermé les yeux un instant et laissé courir mon imagination vers les rites et les processions des prêtres lors de la venue de Pharaon. 
Comme tout a changé maintenant, cet endroit sacré réservé à l'élite de la société est livré au public bardé d'appareils photos.
  
(* Misraïm : nom donné par les Juifs à l'Egypte)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VOYAGE : EGYPTE ETERNELLE
commenter cet article

commentaires

Voyage Egypte 08/06/2012 13:46

L'Égypte va être toujours mémorable, apprécié par les touristes et unique. J'ai été la il y a 2 ans pour mon voyage de noce et j'ai passée la 12 jours. Merci pour les photos ca m'a fait rever de
nouveau a ces lieux vraiment magnifiques.

Françoise 26/04/2012 07:17

Et bien Siam ! On peut dire que tu es bien productive !

Je comprends mieux maintenant certains aspects de ta personne.. le regard de Nefertiti... ahhhhhh

Sans blague, j'aime, et plus encore, visiter les reliefs de cette civilisation extraordinaire par les photos et film ..

Mais je suis aussi très sensibilisée a des discours de personnage comme Yasmina Khadra.. qui dénoncent de plus en plus le tourisme en afrique.
Par ailleurs, j'ai eu l'occasion d'excercer ma profession dans certains pays d'afrique du nord, et là.. c'est à chaque reprise une expérience fascinante et très enrichissante, qui pousse à un recul
sur tous nos petits soucis d'enfants gatés
Il y a donc peu de chance que j'aille ressentir physiquement le vent de sable de Louxor..

Les reportages et témoignages tels que le tien sont donc de plus en plus précieux. Merci c'est une super idée de varier tes sujets de la sorte