Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 02:19

Il y a peu d'évolution florale au jardin pour l'instant.  Je scrute chaque jour les rosiers avec l'espoir d'y voir un bouton pointer.  Peine perdue, les belles se laissent désirer et j'ai hâte de découvrir les premières floraisons, d'en fixer l'instant sur la pellicule, faire des bouquets.   La patience est une vertu, c'est ce que je me répète chaque jour.  Mais finalement, ce qui se laisse désirer ne gagne t'il pas en valeur et en bonheur ?

Les tulipes m'ont étonnée !  Est ce le temps froid qui les conserve ainsi car la floraison est longue.  C'est vrai qu'elles sont belles, tellement rares au "jardin sous le vent" que je n'ai pas eu le coeur d'en couper une seule.  Mais je me suis mise au défi de consacrer cet automne à la recherche de variétés plus originales et rares.

Bien que de nombreux semis viennent juste d'intégrer leur place, il me tarde de prendre livraison des commandes effectuées auprès de quelques exposants à Aywers, histoire de voir ce jardin amorcer une évolution un peu plus "cottage".  Petit à petit il se structure, se diversifie et se pomponne pour dans quelques semaines approcher l'aspect que je souhaite.  La pelouse a fortement souffert l'an dernier, elle vient juste d'être retournée et réensemencée.  J'avoue que l'aspect actuel vire au capharnaüm mais il faut bien passer par là pour que l'ensemble redevienne harmonieux.

Dites moi, qui faut il implorer pour que le soleil daigne réchauffer notre pays ?  Quelque part sur notre planète la nature et des hommes ont cruellement besoin d'eau et n'en reçoivent pas.  Ici c'est l'astre d'or que nous attendons...

Tulipes-pour-blog-2.jpg

 

 002.JPG

Histoire de la tulipe

Pendant des siècles la tulipe est restée un joyau secret de Perse. Puis, des jardins de Constantinople, la fleur des sultans séduisit toutes les cours d'Europe dont celle du Roi Soleil avant de devenir le symbole de la Hollande !

La tulipe était à l'origine une fleur sauvage poussant spontanément au pied de la chaîne de l'Himalaya. La contrée étant sous la domination du vaste empire ottoman conquis par le turc Suleiman le Magnifique, les précieuses fleurs arrivèrent à Constantinople comme tributs des provinces soumises. Ceci explique pourquoi la tulipe est considérée à tort comme une fleur originaire de Turquie.

Pendant longtemps, cette fleur resta l'apanage des riches jardins de Constantinople. La fleur était alors l'emblème des sultans de plus hautes lignées. Le commerce de cette fleur était jalousement interdit. Mais au 16e siècle, alors que Constantinople devenait un carrefour incontournable du commerce, de nombreux visiteurs étrangers découvrent cette fleur si secrète. Très vite, le renom de la tulipe dépasse les frontières de la capitale ottomane pour parvenir à l'oreille des princes d'Europe.

Dans les années 1560, Conrad Gesner puis Clusius, Préfet du Jardin Impérial d'Herbes Aromatiques de Vienne, réussirent à se procurer clandestinement des bulbes. C'est à ce dernier que l'on doit les premiers croisements de différentes variétés et des descriptions botaniques précises. En 1578, quelques bulbes arrivèrent également en Grande Bretagne.

Très vite, la fleur si jalousement tenue secrète devient une incontournable dans les jardins princiers d'Europe. Louis XIV l'adopte ainsi en tant que fleur officielle de la Cour. La mode de la tulipe fait alors l'objet de la création d'une multitude de nouvelles variétés toutes plus belles et rares les unes que les autres. Au 17e siècle, les bourgeois hollandais dépensent des sommes folles pour acheter les précieux bulbes ce qui ne manque pas d'attiser la convoitise de quelques commerçants avides de gros profits.

Un vent de folie souffle alors sur le commerce de la tulipe. Les bulbes deviennent en quelques années une marchandise se négociant à prix d'or. Mais subitement la frénésie s'effondre. Des fortunes colossales se trouvant englouties à jamais, la spéculation s'arrêta d'elle-même. Le retour à la normale permit alors à la fleur de se démocratiser. De nombreux croisements réalisés par des spécialistes permirent à la tulipe d'exploser dans les jardins à la sortie de l'hiver mais aussi au printemps et l'été.

Qu'elles soient simples hâtives ou doubles hâtives, les tulipes sont aujourd'hui cultivées par de nombreux jardiniers du monde !

                                                                 (source :  "Au Jardin Infos")

Partager cet article

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans PLANTES D'ACCOMPAGNEMENT
commenter cet article

commentaires

Béné 01/05/2012 08:09

J'ai un seul rosier qui montre déjà ses boutons de fleurs, c'est Nevada. Bonne fête de 1er mai. Béné

Françoise 30/04/2012 11:16

Bonjour, j'aime beaucoup cette tulipe rouge..

j'ai appris cette année l'importance de TRES bien nourir le sol des bubles après la floraison.. que dans une terre légère, c'est la condition pour avoir à nouveau de belles fleurs l'année
suivant
bonne journée

Arnaud 30/04/2012 09:47

Dans ma région, il existe depuis 20 ans une initiative de vente de Tulipes et de bulbes au profit de la lutte contre le cancer (information sur http://www.tulipescontrelecancer.org).

C'est une plante peu présente chez moi (à tord) mais je me rattraperais l'année prochaine. La tempête d'hier a eu raison des dernières floraisons ...