Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 14:05
 
 
A l'approche de l'automne, les plantes chéries sont enlevées du jardin pour réaliser des bouquets qui tiendront souvent plusieurs semaines à la maison.
Je vous présente les deux premiers aujourd'hui.
 
 
Les hydrangeas chez mon ami Papyrosa sont merveilleux !
Tout le jardin en est truffé et les amis retournent les bras chargés de ces magnifiques fleurs pour réaliser des bouquets secs.

 

Deux semaines dans un seau avec un petit centimètre d'eau (guère plus) le tout placé dans un endroit aéré mais pas trop éclairé et vous obtiendrez de grandes fleurs qui se faneront doucement .....  Le bouquet que j'avais réalisé il y a un an est toujours aussi beau mais devient fragile au toucher.  Incapable de m'en débarrasser, aux belles couleurs bleues et grises, je l'ai installé dans la bibliothèque de la chambre avec ma collection de scarabées.   Le nouveau montage quant à lui trône dans la TV room, histoire de l'avoir souvent devant le nez !

     

 
 
001.JPG-zim-copie-1.jpg
 
002.JPG-zim.jpg
 
 
009.JPG-zim.jpg
 
 
L'Amarante se sèche doucement tout en perdant sa belle couleur rouge, elle devient plus pâle au fil des jours et ce ton dénaturé s'accommode bien avec les tons du living.
 
 
Mon époux lui trouve un style de coiffure "rasta", je lui ai répondu que nous ne devions pas nous en plaindre car nous avions l'illusion d'avoir Bob Marley à la maison !
 
 
C'est une première cette année avec cette fleur, je ne sais donc combien de temps ce montage nous tiendra compagnie...  J'ai utilisé du gros fil passé dans chaque tige et ce bouquet s'est lentement déshydraté au fil des jours pour obtenir des hampes raides qui ont été piquées dans un mousse.
 
164.JPG-zim.jpg
 
011.JPG-zim.jpg
 
012.JPG-zim.jpg
 
 
Siam
Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans BOUQUETS
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 18:45

Une rose que j'ai longtemps attendue.... je vous explique.

 

Elle a été plantée en 2010, ses photos sur le catalogue" Filroses" me rendait folle. 

 

J'adorais les coloris à la fois pêche, abricot et rose, on la disait assez parfumée.

Plusieurs clics sur Google, histoire d'être certaine de mon choix, n'ont fait que me diriger de plus en plus vers l'achat de cet Austin que je trouvais magnifique.

 

2010 et 2011 m'ont rendue perplexe.  Une petite rose sans belle forme, loin des clichés tant de fois observés, des attaques régulières de marsonia, un arbuste très souvent "déplumé" !  J'avoue que j'étais déçue et je m'en voulais d'avoir succombé aux magnifiques prises de vues de photographes avertis....  complètement dépitée aussi ne sachant que faire, garder ou supprimer ? 

 

La patience est une vertu nécessaire et elle récompense souvent (combien de fois n'ai-je pas prononcé cette phrase ?), y croire aussi et vouloir jusqu'au bout lui donner sa chance.  

La voilà enfin qui m'offre toute sa beauté !  Oui c'est un superbe Austin, dont on parle très peu d'ailleurs dans les blogs ou les forums, peut-être parce que certains jardiniers ont eu moins d'indulgence ou sont passés à côté, préférant d'autres variétés plus résistantes !

 

016.jpg-zim-copie-1.jpg

 

023.jpg-zim.jpg

 

037.jpg-zim.jpg

 

Question parfum, elle doit encore faire ses preuves mais je la pense très capable de m'offrir l'an prochain la fragrance qu'Austin lui a décelée. 

 

Le marsonia s'en va peu à peu toutefois elle a besoin d'être un peu aidée pour maintenir son feuillage; la situation s'est bien améliorée d'autant qu'elle a reçu sa première taille importante ce printemps.  Elle tient à la pluie, enfin maintenant.

 

Vous l'avez compris : c'est une rose qui demande du temps pour vous offrir toute sa richesse et vous ensorceler.

 

017.jpg-zim.jpg

 

Mes photos ne sont pas retouchées, juste recadrées; elles vous donneront l'idée de ce que j'ai à présent au jardin.

 

Siam

 

Aperçu du feuillage (photo prise hier soir)

feuillage-au-17.9.2012.jpg-ZIM.jpg

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 09:12

 

Le blanc, comment s'en passer ?   Ce ton neutre par excellence, comme sa contre-couleur le noir, ne signifie t'il pas aussi bien l'absence que la somme de toutes les couleurs ?

     

007.JPG

 

 

J'apprécie particulièrement ce coloris tant pour mes vêtements que la déco intérieure.  C'est manifestement la couleur vers laquelle je me dirige immédiatement, il en va de même pour les nuances grises et taupes des modulations les plus claires aux plus foncées; ces trois colorations combinées  se retrouvent inlassablement dans la maison et m'apportent à la fois la douceur et l'ambiance "zen" tant recherchés.

 

Allez savoir pourquoi j'apprécie si peu les tons vifs en déco, mon côté "Poissons" probablement, signe lunaire réceptif aux ambiances, atmosphères et humeurs.    

 

Le blanc  m'aide à éclaircir certaines parties du jardin, notamment les plus proches des grands sapins mais finalement cette touche se retrouve un peu partout car je la trouve lumineuse.

 

Je pourrais vous parler de la symbolique du blanc, de son importance dans les différentes civilisations, religions mais cela risquerait de lasser tout le monde !  Je préfère donc vous faire découvrir les touches immaculées du "Jardin sous le vent...".

 

 

 

Siam

Montage-1-copie-1.jpg 

Montage-2-copie-1.jpg

 

Montage-3.jpg

 

Montage-4.jpg

 

Montage-5.jpg

 

Montage-6.jpg

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans COULEURS
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 10:25

Au départ, pour habiller ce mur à la place d'une clématite qui n'en menait pas large, mon choix se portait sur trois grimpants :

- Domaine de Courson

- Gertrude Jekyll

- St Swithun.

068.JPG 

Conversation avec Philippe qui me conseilla d'oublier Domaine de Courson, superbe rosier indemne de maladies mais dont les branches deviennent très fortes et pour la taille dans deux à trois ans il me faudrait de l'huile de bras, Gertrude je la possédais déjà en arbuste et n'était pas disponible de suite, restait le troisième.

 

 

Le grimpant vient d'être planté au jardin, juste frôlant le mètre de haut sur cinquante centimètres de large.

 

Je l'avais repéré pour plusieurs raisons : on en parle assez bien sur le forum que je consulte, en photo ses branches ne me paraissaient pas trop raides pour pouvoir être dirigées à ma guise et la rose semblait me plaire.

 

A la pépinière la plante m'a agréablement surprise par sa vigueur, avec de nombreuses grosses branches partant de la base (j'ai bien retenu la leçon), un superbe feuillage mais aucune rose, juste quelques petits boutons.

 

Depuis trois jours le saint en question commence sa floraison (je suppose déjà la seconde de l'année) et franchement, jusqu'ici je ne regrette nullement mon achat.

 

Avez-vous remarqué comme la rose est fine ? et après une bonne pluie toute la nuit j'ai constaté avec plaisir que les deux premières roses écloses n'avaient pas faibli et gardaient leurs pétales, pas de traces brunes non plus, le parfum est agréable.

002.JPG 

001-copie-1.JPG

 

apres-la-pluie.JPG

 

 

Il accompagne Burgundy Ice (qui viendra se vautrer dans ses branches et tiendra maintenant plus droit), Mary rose (à la tonalité plus foncée), un hydrangea blanc et la clématite Purpurea plena elegans sera sa compagne.

035.JPG 

 

What Else ?  Ah si quant même, s'il vous fait de l'oeil et bien succombez et puisque c'est un Saint vous ne risquerez pas grand chose !

 

Au fait, cet Illustre du IXème dont la tête aurait été emportée on ne sait trop où d'ailleurs, est fêté en Angleterre le 15 juillet et il parait que s'il pleut ce jour là il pleuvra pendant 40 jours, je pense que j'ai déjà entendu le même son de cloche avec notre Médard..... copieurs va !

 

Siam

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS GRIMPANTS
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 07:40

Ce dernier week-end, installés sur la terrasse, nous regardions le petit parterre devant la véranda et discutions "plantes d'accompagnement".

 

Minuscule espace de terre confiné avec un rosier tige et 4 arbusifs, à part flanquer quelques plantouilles au pied je ne voyais pas comment ajouter quelque chose de valable pour le mettre en valeur ni surtout faire face à l'étalement futur des rosiers plantés, dans ma hâte, beaucoup trop près les uns des autres....

 

Mon mari proposa d'agrandir vers la droite et  la chose fut faite en trois coups de cuillère à pot jusqu'à la limite possible pour laisser la place d'y mettre encore deux transats à l'ombre les journées d'été...  nous avions récupéré 1.5 m² (un rosier pouvait être déplacé) pas de quoi pavoiser.

 

Et l'espace à gauche, couvert de galets où trônent trois grands pots avec des rosiers ?  Hein ?  ça peut le faire ????? les pots peuvent allez ailleurs je pense.....

Zou, déplacement de ces lourds bidules, enlèvements des galets et de la toile de protection et coups de bêbeche.... voilà un nouvel endroit, qui n'est certes pas une piste de danse mais permet de totaliser un rectangle de 5.5 m x 2.25 m soit un bon 12 m² au total.

 

Inutile d'acheter de nouveaux rosiers, "The Faun" quittera enfin son grand pot car il a l'avantage de ne pas perdre ses pétales et de faner tout en douceur.... le spectacle sera plus beau et le travail moins difficile.  "Gertrude Jekyll" qui en est à sa deuxième année récupèrera du coup pas mal d'espace par le déplacement de "Kathryn Morley" sur la partie droite, "Pride of England" quant à lui, superbe rosier florifère rouge et très odorant, restera le compagnon du tige "Ballerina" puisque ces deux là entremêlent leurs branches pour un effet tout à fait charmant,  "Ascot" le dernier de la bande, restera en place.

 

Ce qui donnera :

Ballerina (tige)    Pride of England

The Faun                       Ascot                                  Kathryn Morley

Gertrude Jekyll

 

Enfin ces rosiers vont gagner leur espace et les vivaces que j'affectionne particulièrement pourront  s'adjoindre. 

Armoiseset Strachys apporteront leur note grise à l'ensemble et supprimeront la limite entre terre et béton -  Lychnis Alba,  Knautia et Antirrhinum les tonalités blanche et rouges - Pennisetum Alopecuroides "Orientale" avec ces belles hampes roses ajoutera la légèreté à l'ensemble et bien entendu ces ravissantes hautes anémones que j'affectionne.  Les espaces restants seront comblés par quelques touches de Cerinthe major (plante annuelle) histoire d'ajouter un peu de bleu métallique à l'ensemble.  Plus tard, ces galets que nous avons retirés reprendront leur place pour couvrir la terre.... j'aime mieux leur compagnie que ces infectes cosses de cacao dont l'odeur me donne franchement la nausée.

 

Régulièrement balayé par le vent l'endroit ne peut accueillir que des plantes qui gardent leur verticalité, celles qui se couchent lamentablement au sol sont donc d'office exclues (le Pennisetum recevra un cercle à sa base pour lui assurer une pousse droite, non dirigée au gré du vent).

 

Bien entendu pour égayer cela dès le printemps tulipes et narcisses feront leur show.  J'ai trouvé en matière de tulipes  "Parrot red" et "Greenwave" que je planterai  en novembre, je souhaiterais des narcisses doubles tout à fait blanches et d'autres avec un fin liseré rose.

 

Voilà les projets mais pour l'instant, place à l'amendement du sol....

 

Siam

 

Avant :

031-copie-1

 

127

 

Maintenant :

033 

032.JPG

 

 

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VUES D'ENSEMBLE
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 05:51
 
 

Quelle rose gracieuse à contempler. 

003-copie-1.JPG

 

Une robe de bal de princesse flanquée de cils de poupée, qui ondule au son du vent et suit la partition d'Eole pour accompagner ses symphonies du jour et de nuit.

 

011-copie-1.JPG

 

 

Les insectes sont attirés vers elle; la vibration de son archet ensorcelle...

Point n'est besoin de faire de long discours, il suffit de la regarder et surtout de l'écouter.

 

006q.JPG

 

Je suis très heureuse de l'avoir au jardin car elle reflète admirablement le nom de l'artiste qu'elle porte.

Et oui Jacqueline, toi la talentueuse violoncelliste, épouse et partenaire musicale du pianiste et chef d'orchestre Daniel Barenboim, tu es morte si jeune !

 

Jacqueline-20du-20Pre-20Daniel-20Barenboim-20baren_67_jacqu.jpg 

Mais les jardins où elle est plantée, savent-ils qu'ils possèdent la rose d'une musicienne de talent ?

 

mod_article3713066_2.jpg                                    1945 - 1987 (décédée des suites de la sclérose en plaque)

 

Siam

 
 
Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ARBUSIFS
commenter cet article
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 13:08
Mozart l'egyptien (symphonie egyptienne n° 25)

Nous avons presque tous - plus ou moins à divers échelons, amateur ou fana - une collection de "quelque chose" qui prône à la maison.

Flanquée dans les armoires ou mise en évidence sur un meuble, nous en sommes fiers et tâchons de la compléter en fonction des trouvailles et/ou des moyens.

 

Pour les petits garçons cela commence souvent par les autos et les filles avec les poupées ou des nounours. 

Les plus grands s'enivrent de leurs passions et la collection devient rarissime, particulièrement à leurs yeux et toujours à leur coeur.  Pourquoi finalement commence t'on une collection ?  autant demander la raison pour laquelle on aime les bibelots, les tableaux ou les livres....  Mais qu'il le veuille ou non  le collectionneur est animé d'une ferveur que personne ne peut lui enlever, lui-même pourra y mettre fin si son centre d'intérêt n'a plus de valeur à ses yeux mais jamais il ne renoncera à étoffer ses trésors tant que le feu sacré l'animera.

 

********

 

Et puisque je n'échappe pas à la règle j'ai le plaisir de partager avec vous les images de ma modeste collection de scarabées.

 

Etudiant la civilisation égyptienne depuis plus de vingt ans beaucoup de symboles m'ont interpellée, certaines divinités m'ont fascinée plus que d'autres, les rites m'ont transportée. 

 

Un jour, à l'occasion d'un de mes anniversaires, une amie m'a offert mon premier scarabée ! 

Le-premier-de-la-collection.jpg 

 

J'étais émerveillée par cet objet, le tournant et le regardant sans cesse car au dos se trouvaient des hiéroglyphes bien mystérieux mais incompréhensibles.  Au cours de mes voyages j'ai commencé à rechercher d'autres pièces et de fil en aiguilles, sans vraiment m'en apercevoir, j'ai entamé "ma" collection. 

 

Combien de fois lors des voyages en Egypte n'ai-je pas recherché mon animal fétiche gravé dans les vieilles pierres ?

 

 Sur-une-pierre-a-Deir-el-Bahari.jpg

 

La symbolique du scarabée dans l'Egypte ancienne court sur les murs de Memphis à Karnak.  Symbole de résurrection, le scarabée est l'image cyclique du soleil qui renaît chaque jour, astre divin symbolisant la lumière, la chaleur et la vie.   

Sur les peintures il est toujours représenté avec une boule énorme entre ses pattes (c'est bien le geste qu'il fait chaque jour n'est-ce-pas ?) pour les égyptiens cette boule était le soleil car le dieu soleil revenait des ombres chaque matin (comme notre scarabée sort de son trou dès l'aube); le scarabée était sensé renaître de sa propre décomposition car dans cette boule de feu il y avait déposé sa semence.  Khépri, notre petit insecte, symbolise ainsi le cycle du jour et de la nuit.  Souvent porté en amulette on le retrouve aussi dans les sarcophages en guise de protection pour un éternel retour.....

 

Siam

 

 

19-21-28-29.jpg 

 20-22-23-30.jpg

 Le-scarabee-a-tete-de-belier.jpg

 

 018.JPG

 

et le seul vrai scarabée de la collection.....

Le-scarabee-du-Zimbabwe--montage-.jpg 

 

 
 
 
 
 
Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VOYAGE : EGYPTE ETERNELLE
commenter cet article
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 07:56
 
 
 

Quel temps formidable, voici une fin d'été comme je l'aime et vous aussi, je n'en doute pas.

 

Je profite encore aujourd'hui de cette saison estivale pour travailler au jardin, enlever les fleurs fanées et préparer les espaces des futures plantations.  J'ai beaucoup de projets dans la tête et scrute cent fois plutôt qu'une les massifs en espérant faire les bons choix. 

Je retravaille les proportions, sculpte les bordures, harmonise les coloris, échelonne les périodes de floraison, inspecte les feuillages......  finalement rien de bien extraordinaire puisque beaucoup de jardiniers font de même. 

 

On est presque pareils, jamais satisfaits de nos créations, toujours en recherche mais petit à petit le jardin prend ses marques et nous rappelle à l'ordre souvent.

Je le répète encore, je serai toujours une apprentie...

 

 

Siam

 

et pour vous quelques ambiances......

004.JPG-zim.jpg 046.JPG-zim-copie-1.jpg

025.JPG-zim.jpg016-copie-2.JPG 062.jpg-zim.jpg-zim.jpg

 108.JPG-ZIM.jpg

 

 104.JPG-zim.jpg

049.JPG-zim.jpg 032.JPG-zim.jpg

 

 028.JPG-zim.jpg

 

037.JPG-zim.jpg094.JPG-zim.jpg 021.JPG-zim.jpg

 077.JPG

 

082.JPG-zim.jpg 

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans LA PALETTE DU PEINTRE
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 08:09

Hier, tel  un enfant dans un magasin de jouets, j'ai pu me délecter de la roseraie, réouverte après une période de vacances bien méritée !  Philippe et Mireille, comme à l'accoutumée, accueillaient les visiteurs avec sourire et attention.

LE BONHEUR de pouvoir traîner à ma guise devant ces contenants étalés en rang de parade, triés par ordre alphabétique, LE PLAISIR de courir de "A à Z", puis revenir au point de départ, avant de reprendre plus posément un second tour, lui-même suivi d'un troisième plus fureteur....  vous l'aurez compris cette roseraie est ma piste de jogging, .... à pas de Geisha ; un espace où le temps n'a plus de prise car lâchée dans la roseraie je n'en décolle plus.   Mais quel endroit de perdition pour Siam !

C'est vrai qu'il faisait chaud et les serres quasi désertes offraient un spectacle radicalement différent des habituelles cavernes d'Ali Baba, mais les roses étaient bien là, simplement mises plus à l'aise au grand air !

 

Je cherchais cette fois un grimpant destiné au grand bac de la terrasse, en fond de "Burgundy Ice" et "Mary rose".  Disposant d'un emplacement de 250 haut sur 200 de large, trois choix composaient ma liste : "Domaine de Courson", "St Swithun",  "Gertrude Jekyll".    C'est finalement le second qui l'a emporté et j'en ai profité pour lui adjoindre une compagne, la clématite "Purpurea plena elegans" car je trouve que ces deux tons s'accordent merveilleusement.

 

Bien entendu j'en ai profité pour en choper d'autres, histoire de ne pas quitter cet endroit merveilleux avec l' impression de "trop peu" et puis un seul rosier dans ma grande auto cela aurait fait riquiqui !  C'est du grand n'importe quoi je l'avoue mais je n'ai pas d'autres excuses (d'ailleurs je n'en fourni jamais en ce qui concerne les roses !).

- "Tess of the d'Urbervilles", magnifique grimpant d'Austin destiné à remplacer celui du jardin, tristounet depuis cet hiver bien que fleurissant un peu (il sera mis en "nursery" pour être éventuellement replanté l'an prochain)

- "Maid Marion", autre Austin de 2010, que j'apprécie pour ses petites dimensions (100 x 100),  la finesse de la rose et le fait que dans les divers blogs que je consulte elle semble assez peu reprise, il faut bien innover et titiller les sens des autres n'est-ce-pas ?

 

- et enfin une nouveauté, un superbe floribunda du belge Martin Vissers (2011), "Taxandria", dont le coloris très tendre m'a directement interpellée.  En fleurs de juin à octobre, blanc crème (légèrement rosé), diamètre de la rose 8 cm, il affiche des dimensions raisonnables 110 x 70, bien utiles dans les massifs.

 006.JPG-zim.jpg

 

 

Ces beautés seront plantées la semaine prochaine, après la pluie que l'on annonce pour lundi, enfin si les prévisions météo sont justes, car cet après-midi je compte bien me promener à l'Hospice St Jacques pour y découvrir le 49ème Concours international des roses nouvelles de la Ville du Roeulx, à quelques kilomètres de chez moi.

A toutes et tous je vous souhaite un excellent week-end sous le soleil !

 

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans BON WEEK-END
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 09:04
 
 
 
 

Voici un grimpant de la famille des romantiques créé par Meilland en 1991.

 

Ce rosier fut un des premiers a être planté au jardin en octobre 2010 et pour avoir passé trois hivers assez rigoureux je peux affirmer qu'il supporte allègrement  les basses températures.  Aucune protection hivernale ne lui fut octroyée et jamais je n'ai constaté de branches brunies par le gel.  Quelle vigueur ce rosier, un "Michael Phelps" question endurance (froid, maladies, vent, pluie).

 

Nous venons de le déplacer car il faisait ombrage à un autre rosier coincé entre lui-même et la clôture.  Désormais fortement retaillé et replanté dans la partie arrière du jardin il doit redémarrer, un défi dont je le crois très capable.

 

J'avais remarqué qu'il produisait de longues tiges et l'ai régulièrement retaillé à une hauteur d'1m90 afin d'essayer de le garder en grand arbuste ou tout petit grimpant.  Le fait de l'avoir ainsi travaillé a permis à de nombreuses branches annexes de se développer et donné une superbe floraison depuis mai.  Attention les épines sont épaisses et font 2 cm, j'ajoute que ce rosier a bénéficié d'une bonne circulation d'air, ce qui pourrait expliquer son manque total de maladies.

 

 

Si vous prenez soin de cueillir un bouton vous obtiendrez une floraison pendant 10 jours, les pétales sont bien plus résistants que ceux des anglaises .  A complet épanouissement la rose avoisine les 12/13 cm de diamètre, les tiges sont longues ce qui permet un bouquet en hauteur.  Le parfum est agréable, voilà qui complète son charme.

POLKA-2011-4.jpg-zim.jpg 

 138.JPG-zim.jpg

 

Si vous aimez les coloris chauds, je vous le conseille en grimpant, il fera merveille sur vos grillages, murs ou pergolas mais surtout n'hésitez pas à redimensionner les tiges folles, vous obtiendrez de lui une bien meilleure floraison, plus on le retaille plus il produit, ne l'oubliez pas....  si vous le laissez "monter" il vous gratifiera de quelques roses sans plus, à vous de voir !

 

016.JPG-zim.jpg 

 

J'aime bien son nom "POLKA" qui évoque cette danse largement mise à l'honneur par de nombreux compositeurs dès le XIXème Siècle.  En furetant sur le net j'ai appris qu'elle se composait du pas chassé droit, pas chassé gauche, pas de base et enfin la rotation.  J'ai titillé votre curiosité ?  alors cherchez et entraînez vous si le coeur vous en dit !  Je vous laisse avec Johann Strauss qui l'a si bien mise à l'honneur !

 

046.JPG-zim.jpg 

 001.JPG-zim.jpg

 

 

Siam

 

 
 
 
 
Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS GRIMPANTS
commenter cet article