Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 12:26

Suis-je tombée sous le charme de Syracuse ?  Pas vraiment.  Une visite groupée avec celle de Noto (dont je vous parlerai par après), deux villes merveilleuses qui auraient demandé plusieurs jours et que j'ai visitées au pas de charge !  La déception totale pour moi qui aime tant flâner et explorer.

 

J'avoue que la ville est belle et qu'elle regorge d'histoire et de bâtiments merveilleux, des églises où l'on ne peut pas prendre de photo, où l'on vous couvre les épaules pour y pénétrer.

 

Je suis restée sur ma faim.

 

J'ai snobé les visites guidées, trop lentes à mon goût car la traduction à la fois française et allemande prenait un temps fou.  Non j'ai pisté "de loin ou de près" le groupe, histoire de ne pas me perdre et j'ai pris des photos sans trop savoir quels bâtiments je flashais.  Ce n'est qu'à mon retour en Belgique, en consultant Internet que j'ai pu remettre un nom sur certains bâtiments.

 

J'attendais tant de Syracuse et c'est elle que j'ai ratée.

Voilà donc pour mon histoire banale alors que je l'avais rêvée.

 

***********

 

Mon premier contact à la descente du car sera pour ces bases perdues, rappelant d'emblée que nous pénétrons dans une ville très ancienne où passé et contemporain se côtoient avec naturel.

251.JPG

 

Et l'antique histoire des hommes s'étire avec la découverte des vestiges du "Temple d'Apollon", premier temple dorique de Sicile (VIème S. avant J-C).

253.JPG

255.JPG

256.JPG

265.JPG

 

 

La "Piazza del Duomo" est féérique

Palais-Vermexio-17e-S-siege-de-l-hotel-de-ville.JPG

275.JPG

276.JPG

278.JPG

de style baroque en ce qui concerne la Cathédrale

 

 

et l'Eglise Ste-Lucie,

289.JPG

 290.JPG

 291.JPG

 

292.JPG

 

un palais épiscopal avec ses jardins suspendus,

285.JPG

286.JPG 

 

des palais... 

Palais-Beneventano-del-Bosco-1779-.JPG 

 

 

J'ai visité la Cathédrale (1754) (autrefois lieu de culte de la déesse Athéna, déesse de la sagesse, de la science et des arts) à la belle architecture richement décorée garnie de colonnes jumelées et précédée de deux statues de part et d'autre de l'escalier représentant St Pierre et

St Paul. 

282.JPG

 

J'ai été émerveillée de ses richesses intérieures qui aurait bien mérité une visite d'une heure mais je n'ai disposé que de 20 minutes chrono, le groupe s'en allant déjà avec son organisation ratée sur bien des points.

 

 

Et puis, en courant presque, au travers de ruelles étroites

266

on accède au port (et à cette mer d'un bleu intense qui vous ébloui) dont le premier contact sera la "Fontaine d'Aréthuse"

Fontaine-d-Arethuse.JPG

 

remplie d'eau douce avec ses palmiers et canards.  Implantation inouïe à quelques mètres de la mer  ! 

306.JPG

 

Et ce traducteur qui stagne pendant 20 minutes à expliquer son histoire alors que tant d'autres bâtiments auront à peine été mentionnés (je suivais à la traine mais je râlais-écoutais).

 

On continue la promenade (?) pour se diriger vers le bateau, non sans avoir regardé ces arbres étranges qui lancent certaines de leurs racines à l'air libre et ce beau yacht bleu que j'aurais préféré à celui qui nous fut imparti.

316.JPG

319.JPG

321.JPG

326.JPG

 

Bateau mouche qui nous emmène...

329.JPG

332.JPG

pendant 45 minutes dans le port refermé par un passage, longeant le "château-citadelle Maniace" et les maisons qui s'étirent le long du promontoire.

Chateau-citadelle-Maniace-1240.JPG

338.JPG

308.JPG

 

L'après-midi nous nous sommes dirigés vers le parc archéologique (à suivre....).

 

                   "Syracuse", "Syracuse" je te promets qu'un jour je te découvrirai, je trouverai ta face cachée et me perdrai dans tes ruelles, je pénétrerai dans chacune de tes églises, descendrai dans les catacombes.   "Ancestrale Orthygia" tu n'auras plus de secrets pour moi qui t'ai attendue et que je n'ai qu'entrevue.  C'est toi qui m'invite à prendre ce billet de retour pour enfin percer tes mystères.

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VOYAGE : SICILE
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 09:10

Comme beaucoup d'entre vous je n'ai pas dérogé à la sacro "Foire aux plantes automnale" et ce samedi après-midi, sous un soleil radieux,  ce fut l'occasion de découvrir les productions saisonnières.  Je n'avais établi aucune liste, juste un peu dans ma tête vers les hydrangeas, échinaceas et petites plantounes.

009.JPG

014.JPG

 

Evénement inattendu de la journée, la rencontre d'un producteur de roses français "Mela Rosa"  dont une des productions m'a interpellée pour son coloris.  J'ai donc emporté cet hybride de Moschata, plutôt couvre-sol  "Les Yeux d'Elsa", au développement modéré.  Le ton de la photo n'est pas représentatif car la fleur est plus vieux rose durant la belle saison. 

MELA-ROSA---Les-yeux-d-Elsa-.JPG

 

Sur ce même stand, mon époux et moi avons été attirés par ce rugosa qui lançait ses effluves dignes d'un parfum XVIIIème, j'ai nommé "Pierrette Pavement" dont le coloris est assez surprenant avec des branches remplies de boutons et de gros fruits murs.  Il ne devrait pas être trop envahissant 150 x 100, voilà qui fait l'affaire dans un jardin dont l'espace disponible commence à se compter en cm2.  Deux achats "coups de coeur" non prévus au programme !

Hyb.-rugosa-Pierrette-Pavement---MELA-ROSA.JPG

 

Côté hydrangeas le choix s'est porté, comme toujours, vers les blancs et verts car je n'aime ni les bleus ni les roses, mais je raffole aussi des mauves.

Celui-ci "Little Lime" est un paniculata de 100 x 100, vert citron qui vire au blanc.  C'est la version mini du fameux Limelight planté au jardin ce printemps et qui me ravit.

Hydrangea-LITTLE-LIME-1.1.JPG

Hydrangea-LITTLE-LIME-1.2.JPG

 

Le second est "Diamand rouge", un blanc qui vire lie-de-vin  à l'automne, 150 x 120, que j'ai trouvé superbe et drôlement attirant !

DIAMAND-ROUGE-1.1.JPG

DIAMAND-ROUGE-1.2.JPG 

Les productions d'échinaceas étaient assez maigres (une branche par godet,  assez mince comme présentation) mais je me suis laissée tenter par ces deux là que j'ai décidé d'associer et qui mettront en valeur les rosiers jaune tendre : "Aloha" pour le clair, "Supreme Cantloupe" pour l'orange.

A.-.JPG

Encore une anémone "Honorine Jobert" mais elle me plait et ce sera la troisième du même type au jardin.

Anemone-HONORINE-JOBERT.JPG

Et puis cette plante japonnaise, au nom imprononçable et surtout difficile à retenir  "Hakonechloa macra All Gold"  qui animera les bordures de mi-ombre.  Je me suis laissée dire que le développement est assez lent.

Hakonechloa-macra-All-Gold.JPG

Dans la foulée, une "Persicaria" dont la variété n'était pas mentionnée.  J'aime cette plante vaporeuse et érigée !

Persicaria.JPG

Les achats ont reçus l'approbation des compagnons de la roseraie, un membre du jury est venu inspecter avec attention les différents bacs et godets; on peut mettre en place je crois.....

048.JPG

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans FOIRES ET PEPINIERES
commenter cet article
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 00:00

LE THEATRE GRECO-ROMAIN

L'emplacement est spectaculaire, face à la mer !

La construction est grandiose, inoubliable, impressionnante.

 

C'est pendant la période faste de la ville (III ème S. avant J-C) que les grecs ont construit ce théâtre (109 mètres de diamètre) pour jouir des distractions et plaisirs après le travail.  Il se composait de trois parties : l'orchestre, les gradins (creusés dans la roche) et la scène. 

 

495.JPG

501.JPG

498.JPG

 

Les romains l'ont agrandi pour l'adapter à leurs goûts et usages (jeux du cirque) en ajoutant les galeries de la partie supérieure avec des colonnes en granit et des niches en terre cuite, galeries qui communiquaient au moyen de 10 portes permettant aux spectateurs de se mettre à l'abri par temps de pluie. 

L'orchestre fut transformé en arène en abaissant le niveau et en supprimant les quatre premières rangées de gradins.  L'ancienne scène fut éliminée et en lieu et place les romains construisirent la scène à deux étages avec des colonnes de marbre, colonnes que les habitants ont d'ailleurs utilisées quelques siècles plus tard pour construire l'église principale, contribuant malheureusement à la destruction de ce superbe monument.

 

511.JPG

503.JPG

505.JPG

515.JPG

 

512.JPG

531.JPG

529.JPG

532.JPG

534.JPG

535.JPG

 

Actuellement le théâtre sert toujours, avec ses gradins modernes et sa scène en bois.  De grandes représentations, opéras ou récitals y sont régulièrement donnés, très souvent avec des artistes illustres et avec notre fée électricité il ne manque pas d'illuminations.  Il accueille chaque été le festival international "Taormina Arte".

 

Imaginez "Aïda" ou "Nabucco" joués dans un tel endroit !

501-copie-1.JPG

502.JPG

518.JPG

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VOYAGE : SICILE
commenter cet article
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 05:58

C'est une belle petite ville, perchée sur le mont Tauro (200 m d'altitude, qui lui a donné son nom), protégée des fureurs de la mer et entourée d'un mur de montagnes avec pour toile de fond l'Etna.

Elle fut grecque, romaine, musulmane, byzantine, sarrasine, normande et enfin italienne, le richesse de son patrimoine en fait preuve.

Découvrir Taormina, c'est flâner à sa guise dans une ville très commerçante, déambuler dans les petites ruelles, s'attarder à la terrasse d'un café, déguster une "gelato" (ils sont imbattables pour les parfums et les goûts), découvrir la cuisine locale et les bons vins, admirer les balcons fleuris, la mer et les paysages lointains et les nombreux hôtels luxueux qui regorgent de touristes.  Tout cela sous le soleil et la cohue des visiteurs... et des prix pas toujours démocratiques surtout en ce qui concerne les vêtements et chaussures "chics et class" !

Un autocar tous les quart d'heure vous y amènera aisément de 6h30 à 22h30 ou si vous préférez le téléphérique c'est de stock aussi.

Un rue principale clôturée par les portes de Taormine et de Messine et surtout le magnifique théâtre grec.

Allez, en avant pour la première partie, la découverte de Taormine ville (la seconde sera consacrée au théâtre grec).

Siam

 

1. La belle porte Messine

Porte de Messine

 

2. Cours Umberto (rue principale entre les deux portes de la Ville)

437

438

451

455

465

468

 

3. L'Eglise San Pancrazio

672

668

659

660

 

4. Les ruelles

 460

470 536-zim.JPG

538

649.JPG

 

5. Le Palais Corvaia (siège du premier Parlement sicilien)

588.JPG

589.JPG

 

6. Les places

572.JPG

 574.JPG

594.JPG

596.JPG

 

7. L'odéon (Théâtre romain)

 581.JPG

582.JPG

 

8. Le jardin public

541.JPG

545.JPG

556.JPG

 

557.JPG

564.JPG

569.JPG

 

9. La mer et les montagnes

480.JPG

485.JPG

506.JPG

507.JPG

508.JPG

 

et ce drôle de personnage qui s'anime moyennant une petite pièce dans l'escarcelle...

 442-zim.JPG

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VOYAGE : SICILE
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 00:00

Voici le plan de cette villa :

Plan-de-la-villa-1.jpeg

 

Plan-de-la-villa-2-zim.jpeg

 

en jaune           : les zones publiques

en vert             : les zones hospitalières

en rouge           : les zones privées

en mauve          : les zones de service

en rouge           : les thermes

en bleu ciel       : l'eau

 

Les sols en mosaïque représentent des paysages exotiques, des villas, des scènes de la vie,

 

110.JPG

la chasse,

 

099-zimJPG.jpg

100-zimJPG.jpg

101-zim-JPG.jpg

 

des animaux réels et fantastiques, des scènes mythologiques et marines,

144-zim.JPG

162-zim-copie-1.JPG

 

les jeux du cirque, des amours et néréides et la fameuse scène des "Jeunes filles en Bikini"

125.JPG

 

Des lions, panthères, éléphants,

117-zim.JPG

dromadaires, ânes, léopards, tigres, antilopes, taureaux, sangliers, lièvres, volailles, lézards et autruches s'alternent aux représentations des espadons, rougets, poulpes, murènes, oursins, mérous, calmars, seiches, langoustes, méduses et dauphins.

 

Mais aussi formes géométriques, arbres, feuillages... 

084.JPG 

095-zim.JPG

 

Les mosaïques de la Villa comptent 37 couleurs différentes, 21 couleurs naturelles (tesselles de marbre et de pierre) et 16 en pâte de verre.  Les murs de la Villa sont en grès local et certains d'entre eux possèdent encore les fresques, les briques, carrées ou rectangulaires, sont d'argile cuite au four.

 

 

 

 

 

Si vous n'avez visité l'endroit, c'est l'occasion d'y aller et pour les autres,  peut-être d'y retourner ! (Sorry je ne peux mettre toutes les photos, ce serait trop long)

083

 

Inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO (http://whc.unesco.org/fr/list/832/)

 

(à suivre pour les autres découvertes)

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VOYAGE : SICILE
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 09:32

L'Antique Villa romaine du Casale

de Piazza Armerina

 

(au sud est de la Ville de Enna)

 

 

Nichés dans une région irriguée par le fleuve Gela -  rendue fertile et propre à la culture des noisetiers, de la vigne, des oliviers et du blé, protégée des vents -  situés dans une campagne fertile dont les collines environnantes forment un amphithéâtre naturel, bordés d'une végétation luxuriante composée de cyprès, de pins, d'amandiers et d'oliviers se trouvent les vestiges d'une villa romaine luxueuse (IV ème S.) en terrasses.

 

    070.JPG

 

    073.JPG 

 

    078.JPG

 

    137.JPG 

 

                                           Faisons un retour dans le temps, à l'époque romaine

pour imaginez cette villa en retrait de la ville où grouillent les garnisons romaines et les marchés aux esclaves qui assurent la main-d'oeuvre nécessaire aux travaux dans champs, une zone à forte densité démographique et urbaine...

 

Ce lieu devait être un véritable paradis car c'est là que les riches, loin de l'agitation de la ville trouvaient les conditions idéales pour goûter aux joies de la vie en dépensant de réelles fortunes à la recherche des plaisirs de la chair, de l'esprit, de la villégiature et de la table.

 

    085.JPG

 

    087-zim.JPG

 

    115.JPG 

 

La Villa du Casale était pourvue de tout le confort et par son orientation elle permettait aux propriétaires de choisir le soleil ou la fraîcheur de l'ombre.  Le grand nombre de vasques et de fontaines à l'intérieur et l'extérieur de la villa met en évidence le rôle primordial que jouait l'eau;  aqueducs, citernes et vasques en cascades charmaient l'ouïe et la vue, les thermes y sont largement représentatifs et puis surtout elle était richement décorée de près de 3.500 m² de mosaïques exceptionnelles !

 

    072.JPG 

 

    074.JPG 

 

    075.JPG 

 

    091

 

092.JPG 

 

    Montage.jpg 

 

Un lieu dédié aussi à la chasse où sangliers, lièvres et volailles abondaient.

 

    118-zim.JPG

 

Après la domination romaine et byzantine de l'île (entretemps les Barbares étaient aussi passés par là), la Sicile tomba sous la domination arabe.  L'histoire serait trop longue à vous raconter (cfr. sites internet)mais un incendie détruisit la villa et ensuite elle subit le vandalisme de ses dalles de marbre et la destruction des statues.  La Villa devint alors une sorte de carrière où l'on prenait le matériel nécessaire à la construction d'un village des environs. 

 

Enfin les avalanches d'un mont tout proche la recouvra entièrement

faisant perdre jusqu'à la mémoire de son existence

sauvant ainsi les précieuses mosaïques d'une destruction inévitable.

 

A ce jour on ne sait toujours pas qui étaient ses propriétaires (ou commanditaire)  et les archéologues ont des avis divergents.  D'aucuns y voient d'immenses thermes publics, d'autres le centre de rassemblements de troupes pour les guerres en Afrique, pour d'autres encore une sorte de lupanar, mais aussi qu'elle pourrait avoir été la villa d'un gouverneur de Sicile ou encore celle d'un empereur (par certaines pièces d'architectures propres à ce statut).

 

*****************

 

Des sites que j'ai visités j'avoue que celui-ci m'a fait la plus grande impression.  Même si peu de murs complets existent encore, même si l'endroit grouillait de visiteurs, j'ai été charmée par la richesse et la qualité des mosaïques (qui ont subi une sérieuse restauration), par l'agencement de la villa réellement pensée pour la détente et les joies de la vie.

         A la fin de la visite je me suis mise un peu en retrait pour observer la foule de ce site exceptionnel.  Beaucoup étaient très intéressés et restaient longtemps à observer ou commenter, d'autres couraient dans tous les sens sans apprécier vraiment la richesse du lieu, d'autres encore mitraillaient les sites prenant la pose devant les colonnes, certains s'y reposaient .....

         Et puis j'ai fais abstraction du public et des constructions modernes qui recouvrent à présent la villa pour tenter de revenir des années en arrière, imaginant ce qu'elle pouvait représenter du temps de sa splendeur.... 

 

    153.JPG 

 

    162-zim.JPG 

 

         Dans mon esprit déambulaient ces propriétaires richement parés jouissant de leur statut,

 

 

094.JPG 

 

les esclaves occupés à leurs tâches, les visiteurs reçus avec faste, les baigneurs dans l'aile des thermes, les mets fins, les trophées de chasse, l'abondance des fruits, l'eau qui ruisselait partout.... les arbres fruitiers, la forêt tout autour, un endroit sans le bruit des moteurs, uniquement ceux des pas des hommes, des bêtes et le bruit des chars et la résonnance de cette langue que nous ne parlons plus....

magique si l'on essaie de la reconsidérer un peu dans son contexte sachant que notre conception moderne ne nous permet pas d'être tout à fait correct dans l'appréciation.

(à suivre)

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VOYAGE : SICILE
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 11:55

Cette vallée des Temples (qui est plus précisément une succession de collines) est un patrimoine archéologique exceptionnel que l'on ne peut contempler nulle part ailleurs qu'en Grèce et qui témoigne de la volonté des Grecs de fonder de nombreuses colonies sur les côtes de l'Italie du sud, elle contient d'ailleurs plus de temples que l'acropole athénienne.

J'ai appris que sous l'impulsion de la Grèce antique ce lieu atteignit un degré égal de civilisation et de développement (économique, artistique et social) et devint l'une des cités les plus splendides de la Magna Grecia (la grande Grèce).

 

Comme toujours ce lieu n'a pas été choisi au hasard mais déterminé par la présence des fleuves (l'Akragas et l'Hypsas) pour garantir la fertilité du sol et une côte rocheuse, naturellement fortifiée, pour faciliter sa défense contre d'éventuelles attaques.

 

L'ensemble très étendu comprend de nombreux temples, trop pour être visités en un seul jour surtout en groupe !  Je dirais que pour en faire le tour il faut au moins consacrer deux jours entiers, trois si vous êtes complètement mordus d'histoire.  C'est un endroit que je revisiterai un jour, prenant le temps, mon temps, pour aller au bout des découvertes .... 

Prix d'entrée : 10€ (gratuit si vous avez moins de 18 ans et plus de 65 ans, c'est la coutume pour les sites et musées en Sicile).

 

Il comprend:

Le temple de Jupiter Olympien - Le temple des divinités terrestres - Le temple de Castor et Pollux - Le temple d'Hercule - Le temple d'Esculape - Le temple de la Concorde - Le temple de Junon ou Héra Lacinia - Les nécropoles paléochrétiennes - L'Ekklesiasterion et l'Oratoire de Phalaris - la Tombe de Théron

mais aussi : le quartier héllénistico-romain - les portes et murs de la cité antique - le sanctuaire rupestre de Déméter et le temple de Vulcain ; voilà pour la partie "Antique"

Ajoutons à ces ruines l'Eglise de San Biagio -  la cathédrale -  l'église et le monastère du

St-Esprit et voilà, comme bien souvent, la réunion entre sites chrétiens et païens !

 

J'ai pesté de n'avoir pas eu plus de temps pour flâner (2h00) à mon aise et de rage ai laissé en plan l'accompagnateur et le groupe pour prendre les clichés que je souhaitais.

M'étant déjà bien documentée je savais plus ou moins où mes pas me conduisaient mais il m'était difficile de m'éloigner de l'itinéraire prévu,  le car nous attendant à un endroit précis, à une heure donnée.  Peste soit des visites guidées mais néanmoins bien utiles pour visiter le pays.  Pourquoi n'avoir pas loué une voiture ? je vous le dirai plus tard (article 7/7).

 

1.Le Temple de Junon ou Héra Lacina

Erigé au milieu du V ème S. avant J-C, il est dédié à Héra (Junon) appelée aussi Lacina pour ne pas le confondre avec l'édifice analogue de Crotone (Italie).  Héra était la protectrice de la femme et la déesse du mariage, gardienne de la fécondité des couples, épouse de Zeus.  Junon est la même déesse chez les Romains, épouse de Jupiter. Les sacrifices de chèvres (pour les mariages) était monnaie courante.

 

Sa situation est exceptionnelle sur le site - sur la partie la plus élevée de la colline des Temples -  la paroi rocheuse qui soutient le temple et les fortifications naturelles à l'arrière ne permettaient pas d'attaques possibles.

 

Dans ces ruines on retrouve les colonnes doriques cannelées, la colonnade intacte du côté nord de l'édifice avec l'entièreté de l'architrave qui surplombe les colonnes et deux autres colonnes ayant encore leur architrave (sur lequel était érigée la Frise).  Treize colonnes pour la longueur, six pour la largeur.

 

013.JPG

 

014.JPG 

015     

020.JPG 

 

 

2. Le Temple de la Concorde

Il fait partie de ces monuments grandioses les mieux conservés de l'Antiquité.  Elevé aussi au V ème S. avant J-C, il est postérieur à la construction du Temple de Junon.  Malheureusement impossible de savoir à quelle divinité il était consacré, il tient son nom actuel d'une inscription romaine retrouvée dans les parages au XVI ème S.

Il possède toujours ses quatre rangées de gradins à sa base, les colonnes à chapiteaux doriques, l'architrave qui relient les colonnes , le fronton et la couverture du toit à double pente (uniquement visible sur le fronton puisque le toit s'est écroulé). Treize colonnes en longueur, six en largeur.

 

A l'intérieur se trouve la partie dédié au Dieu (ou la Déesse ?, peut-être même à deux divinités) qui s'ornait à l'origine d'une décoration en stuc imitant le marbre.

Ce temple fut transformé en édifice religieux chrétien (Basilique) en l'an 579 et fut consacré aux Saints Pierre et Paul.  Ce n'est qu'au XVIII ème S. (1748) que l'on a rendu à ce bâtiment sa forme originelle.

     

    035.JPG 

    032

    038.JPG 

    036.JPG 

        033.JPG 

 

3.  Juste après le temple de la Concorde, l'antique AKRAGAS

Sur l'esplanade située devant le Temple de la Concorde se trouvent d'étonnantes constructions.  Ce sont les traces de tombes christiano-byzantines, la nécropole regroupant des tombeaux et des fortifications.

 

  021.JPG 

       022.JPG

 

    023

 

    030.JPG 

        043.JPG 

 

    044.JPG 

 

4. Temple d'Ercole (en latin Hercules, en grec Héraclès)

Situé en bas de la colline, à l'extrémité de la rue des temples (via dei Templi) c'est le plus ancien édifice construit dans la vallée (début du V ème S.).  Quinze colonnes en longueur, six en largeur.  Toute cette partie n'est que débris et les colonnes actuellement visibles ont été remontées en 1924.  Je vous laisse juge de l'ampleur de la tâche pour une éventuelle reconstruction !

Héraclès est un des héros (à la fois homme et dieu) le plus vénéré dans la Grèce antique, ces Douze travaux (ou exploits) sont d'ailleurs célèbres.  Sa statue de bronze embellissait le temple.

 

048.JPG 

        052.JPG 

    058.JPG 

    059.JPG 

   066.JPG 

 

067.JPG 

 

Il y a encore tant de temples que j'aurais aimé visiter..... ce sera pour un prochain séjour.

(à suivre pour les autres découvertes)

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VOYAGE : SICILE
commenter cet article
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 03:35

Déjà le retour des vacances, sept ans que nous n'en avons pas prises !

Nous avons choisi la Sicile, plus précisément la partie Est et nous avons adoré les paysages, les sites, l'ambiance, la nourriture et l'accueil.  Inutile de préciser que j'ai mitraillé les endroits visités, c'est dire si j'ai du faire un sérieux tri au retour en classant les photos.  Je vous ferai grâce des nombreux clichés que j'ai ramenés et vous présenterai les plus belles vues ou les plus significatives.

 

Le maître des lieux : l'ETNA

 

L-Etna.JPG

 

En ce mois de septembre la température est agréable : entre 30 et 32 degrés le midi, plutôt 26 le soir... à notre retour en Belgique il faisait 14°et la pluie était en rendez-vous.  Déprimant !

 

Les vols (2h45) furent agréables, sans turbulences, avec des atterrissages en douceur, cela mérite d'être souligné et un coup de chapeau à Jetair Flight pour l'accompagnement attentionné.

 

L'aéroport de Zaventem a subi un sérieux coup de lift, je ne le reconnaissais plus car à présent envols et atterrissages s'entrecroisent au travers des différentes portes (Gates).  Il faut savoir marcher et marcher encore pour accéder à l'embarquement ou récupérer ses valises au retour.

 

Par contre l'aéroport de Catane devrait suivre les conseils d'un Audit en ce qui concerne l'organisation, un vrai capharnaüm et un hallucinant jeu de pistes pour l'enregistrement des bagages et le passage à la douane surtout, nous avons perdu près de 1h30 pour ces deux opérations !

 

Le seul point noir de ce voyage furent ces petites mouches qui avaient l'art et la manière de vous piquer le corps en laissant de vilaines marques rouges et des démangeaisons qui ne pouvaient se calmer que par le roller à base de plantes que je n'avais pas manqué d'emporter !  Sales bestioles.....

 

*************************

 

Commençons donc  le séjour par le premier contact : l'hôtel(****).  Un vrai plaisir et un personnel charmant, polyglotte, serviable et souriant.  Des repas (soir) axés sur la cuisine locale avec le choix de 4 propositions pour l'entrée et 4 autres pour le plat.  Inutile de préciser que la palette des desserts (gâteaux et fruits) était attirante (oui, je me suis mise au régime dès le retour).  Quant aux vins locaux (bien représentatifs), j'avoue que le petit rouge de l'Etna "Patria" 2011 a reçu notre totale approbation, un vrai velours.

 

En soirée, autour de la piscine, les vacanciers se retrouvaient au bar extérieur avec un fond musical "Piano bar" où les chansons d'Adriano Celentano, Eros Ramazzotti  ou Zucchero et autres ne manquait pas au programme mais aussi du Jazz et du très bon !  Le pianiste avait une voix grave superbe. 

Nous avons également eu le plaisir de découvrir un groupe local de chansons siciliennes, groupe qui aurait pu ressusciter un mort tant la mise en scène, les mimiques et les voix étaient surprenants.

Vous l'avez compris le coucher s'effectuait souvent aux petites heures....

 

Avez vous remarqué que lorsque vous voyagez vous vous croyez loin de monde, loin de tout et puis.... la surprise, vos voisins de table s'avèrent habiter à 10 km de chez vous !  L'occasion de faire connaissance, prendre les repas en commun et continuer les conversations jusque tard le soir.  Et puis surtout ces charmants voisins étaient originaires de la région même et nous ont appris beaucoup sur le mode de vie des Siciliens.  Deux Nono et Nona qui fêtaient leur 50 ans de mariage dans l'amour, la joie et la bonne humeur.  "Baci Paolo et Pina".

 

L'entrée de l'hôtel

 

217.JPG

 

208.JPG

 

189.JPG

 

185.JPG

 

187.JPG

 

Le restaurant

 

243.JPG

 

244.JPG

 

La partie piscine/bar

 

570.JPG

 

191.JPG

 

192.JPG

 

195.JPG

 

199.JPG

 

198.JPG

 

193.JPG

 

 

 

Ambiance du soir....

 

605.JPG

 

614.JPG 

606.JPG 

607.JPG 

617.JPG 

 

 621.JPG

 

 

NB : Pour la discrétion des vacanciers, je vous ai livré les photos prises le matin, vers 6h00 lorsque le site est encore vide de monde, ce qui explique le ciel un peu couvert....

 

(à suivre pour les autres découvertes)

 

Siam

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VOYAGE : SICILE
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 06:56

Aujourd'hui je vous emmène dans une magnifique pépinière située tout près de la Ville de Binche (Hainaut, Belgique), à Waudrez exactement.

 

Dans cette propriété tout n'est que beauté et douceur, merveilles et découvertes et l'on prend le temps de flâner à sa guise, scruter chaque recoin dans l'espoir de découvrir la plante ou l'objet qui mettra en valeur notre jardin.  Excellent accueil et nombreux conseils !

 

Promenons nous donc dans la Chataigneraie un jour de fin d'été.

 

http://www.chataigneraie.be

 

Vue aérienne

 

photo-air-22.jpg

 

L'entrée

 

001.JPG

 

002.JPG

 

Le parc

 

006.JPG

 

005.JPG

 

L'agencement

 

024.JPG

 

027.JPG

 

028.JPG

 

037.JPG

 

038.JPG

 

021.JPG

 

Les aquatiques

 

036.JPG

 

La pépinière (juste deux photos car c'est assez conséquent)

 

010.JPG

 

020.JPG

 

La déco

 

007.JPG

 

012.JPG

 

031.JPG

 

et bien sûr les deux protégés qui vous salueront lors de votre passage...

 

032.JPG

 034.JPG

Et si vous aussi alliez y faire un tour ?

 

Siam

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans FOIRES ET PEPINIERES
commenter cet article
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 12:56

Voici déjà le dernier mois de l'été..... période que j'aime particulièrement car c'est celle des moissons et travaux des champs.  Petite-fille de fermiers (paternels et maternels) l'appel de la terre se fait toujours sentir.

 

J'aime la magnificence des tournesols, ces hautes plantes qui égayent le paysage de leur riche coloris,

 

059.JPG

 

064.JPG

 

065-copie-2.JPG

 

068.JPG

 

060.JPG

 

062-copie-1.JPG

 

jamais seuls de belles compagnes leur tiennent compagnie.

 

079.JPG

 

072.JPG

 

078.JPG

 

004-copie-1.JPG

 

002-copie-2.JPG

 

017.JPG

 

Ah ces bottes de foin généreusement enroulées qui tiendront au chaud le bétail durant la saison froide et qui parfument l'air et nos narines de citadins de leur senteur particulière !

 

006.JPG

 

007-copie-2.JPG

 

011.JPG

 

015.JPG

 

010.JPG

 

 

 

et toujours à l'ouvrage les fermiers et leurs machines qui s'affèrent dès le lever du jour jusque tard le soir dans une course contre la montre du temps qui passe et des saisons qui se suivent mais ne se ressemblent pas.

 

080.JPG

 

sans oublier "Blanchette" qui rumine en silence en savourant le calme de sa campagne.

 

083.JPG

 

Siam

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans PROMENADE A LA CAMPAGNE
commenter cet article