Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 14:54

 

Voici ce qu'en dit le site: http://www.bonne-esperance.be/abbaye.html

 

L'abbaye de Bonne-Espérance, située sur la Commune d'Estinnes (près de Binche), est la seule du Hainaut dont les bâtiments ont échappé aux destructions de la Révolution française. Relativement peu connue du grand public, telle qu'elle se présente aujourd'hui, elle constitue un remarquable monument de l'architecture du XVIIIe siècle.

L'histoire de l'abbaye de Bonne-Espérance commence par une donation: en 1125, le seigneur de Croix-lez-Rouveroy donne une partie de son domaine à une jeune communauté de chanoines qui vient de se former à Prémontré (près de Laon) sous la direction d'un certain Norbert, prêtre d'origine allemande, dont la prédication a opéré plusieurs conversions, notamment celle du fils du seigneur de Croix-lez-Rouveroy. Arrivés en 1126 sous la conduite d'Odon, les premiers religieux occupent plusieurs emplacements avant de se fixer en 1130 sur le site actuel de l'abbaye; ils donnent à la nouvelle fondation le nom de Bonne-Espérance.

Fidèle à la vocation de l'Ordre de Prémontré, l'abbaye reçoit très vite le patro-nage de nombreuses paroisses: Leugnies, Familleureux, Haine-Saint-Paul, Seneffe, Orbais, Thorembais-Saint-Trond, Erquelinnes, Feluy, Anderlues, Morlanwelz, Gentinnes, Courcelles, Sombreffe, Chaumont, Gouy-lez-Piéton, Eysinghen, Vellereille-les-Brayeux, Morialmé, Soumoy, Senzeille, Sainte-Geneviève (près de Chimay). De plus, elle est le centre d'une grande activité spirituelle, sociale et économique par son culte et ses pélérinages, ses maisons de bienfaisance, ses exploitations agricoles et industrielles. Son domaine foncier s'accroît au cours des siècles de différentes donations; au XVIIIe siècle la superficie totale des terres représente environ 4.700 hectares, ce qui est relativement modeste comparativement à d'autres abbayes plus anciennes fondées sous les Carolingiens.

Dès sa fondation, Bonne-Espérance a produit de très beaux manuscrits, dont une Bible conservée à la Bibliothèque royale.

Des tout premiers bâtiments il ne reste aucune trace. Au XIIIe siècle, on érige en style gothique un ensemble abbatial, notamment une très grande église; malgré des transformations malheureuses au XVIIIe siècle, le cloître, la cuisine et la salle capitulaire ont gardé l'aspect de cette époque.

Au XVIIIe siècle, la communauté de Bonne-Espérance entreprend de grands travaux de reconstruction; la plupart des bâtiments de l'abbaye sont de cette époque: la façade, les ailes de la cour d'honneur, le quartier d'accueil, le chauffoir et le réfectoire furent achevés au milieu du XVIIIe siècle, et la nouvelle église en 1789. C'est dans cette Basilique que l'on vénère la statue de Notre-Dame de Bonne-Espérance, oeuvre du XIVe siècle, objet de dévotion des religieux et des fidèles.

La Révolution française chassa les chanoines, provoqua la vente de tous les biens mais ne porta pas atteinte aux bâtiments, sans doute grâce à l'intervention des habitants de la région. Quand la paix fut revenue, les survivants de la communauté rachetèrent les bâtiments, mais dans l'incapacité de reconstituer une abbaye viable, en 1829 ils les léguèrent au Séminaire de Tournai, qui en fit un établissement d'enseignement.

En 1830 on ouvrait les cours d'humanités, en 1834 y furent annexés des cours de philosophie préparatoires au grand séminaire et en 1838 on y implantait une école normale primaire. En 1925 l'école normale fut transférée à Braine-le-Comte et en 1968 la section de philosophie fut également transférée.

Actuellement Bonne-Espérance reste un établissement d'enseignement primaire et secondaire, un centre diocésain d'accueil pour les jeunes, un lieu de pèlerinage, de visites et d'organisations culturelles, un havre de paix et de détente en famille."

 

*********************

 

Cette abbaye est située tout près de la Ville de Binche, à Estines plus précisément et pendant l'année c'est un collège (mixte avec pensionnat pour garçons uniquement) dépendant du Diocèse de Tournai.

Aujourd'hui je me suis amusée à en photographier l'extérieur et dimanche 25.8.2013 - lors de la fête des moissons - l'accès interne sera possible à l'occasion de la fête qui s'annonce très enrichissante d'après ce que m'en a confié le responsable de la manifestation. J'espère que le beau temps sera de la partie au vu des nombreuses activités prévues (moisson, tracteurs d'avant 1960, train miniature accessible aux enfants, chevaux avec exhibitions de cavaliers hongrois, ânes, restauration, une vedette mystère, etc...) en tout cas j'y serai dès le matin, donc si vous aussi le coeur vous en dit !

040.JPG 

041.JPG

 

046.JPG

 

047.JPG

 

054.JPG

 

057-copie-2.JPG

 

058.JPG

 

 

Siam

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VOYAGE : MA REGION
commenter cet article
18 août 2013 7 18 /08 /août /2013 13:06

"Dimanche pluvieux, dimanche heureux" d'aucuns le passeront sous la couette, d'autres devant la télé, certains derrière les fourneaux, les sportifs dans leurs clubs de prédilection, les plus studieux à découvrir un livre ou que sais-je encore..... mais surtout ne me dites pas "dimanche merdeux" !

Tôt ce matin (avant que les gouttes ne nous tombent sur la tête) je me suis rendue au marché en quête de petites plantes pour remplir quelques pots inlassablement vides depuis des semaines.

007-copie-1.JPG

 

Par bonheur je les ai dégotées de suite, imaginez un étal garni de ces ravissantes automnales dont  le choix s'avérait grandiose.  C'est ainsi qu'avec plaisir j'ai pu mélanger couleurs et feuillages, hauteurs et textures pour un joyeux camaïeu de verdures que je cherchais depuis longtemps.

 

003-copie-4.JPG

 

La difficulté avec ces plantes de marché est de faire l'acquisition de belles inconnues, pas d'étiquette sinon une simple référence d'un producteur allemand qui m'a toutefois aidée à accéder au site et rapidement ces feuillages ont trouvé nom, à l'exception d'un seul qui gardera son mystère

 

014.JPG

 

Ajuga--Elmsblut-.JPG

 

Autum-chinois-Magique--Bonnet-d-ane-.JPG

 

Sedum-Autumn-Magic--Bouquet-jaune-.JPG

 

Sedum--Rocky-.JPG

016.JPG

Et puis dans la foulée j'ai aussi emporté ces belles véroniques roses que je trouvais rafraichissantes et qui ont l'avantage d'avoir ce port érigé que je recherche désormais pour accompagner les  rosiers.

 

013.JPG

 

001-copie-3.JPG

 

Voilà une matinée bien remplie, ne reste plus à présent qu'à me mettre à table pour déguster ces fameux poulet et viande rôtis qui m'ont fait envie et qui m'épargneront cette fois de concocter le repas et mettre en vase ce bouquet de fleurs de saisons.  Que du bonheur !

 

018.JPG

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans FOIRES ET PEPINIERES
commenter cet article
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 11:55

En 2012 j'avais besoin d'un rosier pour le fond de la longue clôture, un truc pas trop envahissant pour être placé à côté de" Purple Skyliner" (qui ne se gêne surtout pas pour prendre ses aises).  M'étant décidée en fin de saison j'avoue qu'il n'y avait plus grand choix dans la pépinière (ce qui est normal !) et j'ai hésité entre ce rosier et un autre dont je ne me rappelle plus le nom.  Bref, c'est sans grande conviction qu'il est arrivé au "Jardin sous le vent...", je dirais presque comme "bouche trou".  Il m'offrait quelques petites fleurs, légèrement plus grandes que celles de "Rosendorf Steinfurt".  Je l'ai planté en me disant "On verra l'an prochain....".

 

* * * * * *

 

J'avais donc un peu oublié ce rosier que je ne connaissais pas, l'arrosant et le nourrissant comme les autres mais sans plus.  Par un belle journée d'été qu'elle ne fut pas ma surprise de le découvrir vraiment.  De mignonnes roses d'un bon sept centimètres de diamètre qui me rappelaient un peu dans la forme un autre rosier "Geoff Hamilton" mais d'un ton légèrement plus parme.  Question parfum je donne une note de 6/10, il grimpe à 2 mètres.

 

22.06.2013-Parc-de-la-Belle-2.JPG

 

22.06.2013 Parc de la Belle 

 

Un rosier indemne de maladies, cela mérite d'être souligné (je rappelle que mon terrain est acide), dont les fleurs tiennent bien sous la pluie ou le soleil, qui se fanent plus en séchant qu'en perdant les pétales mais qui n'est pas ce que j'appellerais un rosier très couvrant, ici toutefois j'extrapole car il est encore jeune.  C'est vous dire que je retrouverai avec plaisir sa floraison automnale et celle de 2014 pour pouvoir donner un avis plus tranché et correct car je suis presque sûre qu'avec lui je ne suis au bout de la découverte.

 

 

19.06.2013 Parc de la Belle 

 

100 

 

 

Quoi qu'il en soit, il ne laisse pas indifférent parce qu'il est très gracieux et lorsque j'ai vu le Thalictrum blanc j'ai immédiatement perçu qu'ils se marieraient bien ensemble.  Alors s'il vous tente, n'hésitez pas en voyant ses petites roses car l'année suivante il vous envoutera.  Il parait qu'il peut être planté en pot, voilà qui offre une autre possibilité !  Sa fiche indique -15° de résistance au gel, avec l'hiver que nous avons connu, sans protection et en plein vent, il a passé l'épreuve haut la main.  Une création 2005 de Jean-Pierre Dittière.

 

25.06.2013 Parc de la Belle 1     

 

Siam

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS GRIMPANTS
commenter cet article
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 00:00

Je ne connaissais pas cette plante avant de tomber raide d'étonnement devant trois magnifiques exemplaires groupés dans un solide pot au stand de Thierry et Sandrine Delabroye à la foire aux plantes d'Aywiers. 

 

003-copie-3.JPG

 

Trois gaillards au garde à vous qui atteignaient 180 cm, si majestueux et aériens qu'il était impossible de ne point les remarquer.  Pour être franche j'ai du me décider illico presto car les petits pots contenant leurs semblables se vendaient à une vitesse fulgurante (à croire que la mouche du coche nous a tous piqués à cet instant !) et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire j'ai acheté deux sujets me disant que trois cela ferait beaucoup pour l'espace que j'avais à leur accorder. 

 

11.07.2013.JPG

 

 

Pour tout dire,  j'étais en quête d'une clématite devant accompagner le rosier grimpant "Parc de la belle"

 

25.06.2013-Parc-de-la-Belle-2.JPG

 

 

mais en voyant ces si gracieux végétaux j'ai changé d'avis aussi vite que l'on change de chemise me disant que l'effet serait plus original avec une plante accompagnatrice différente !

 

 

 

 

à la plantation cela donnait ceci....

 

 

086.JPG     

 

photo prise cette semaine (le rosier prépare sa seconde floraison)

 

 

063.JPG 

 

Il parait que la plante résiste à -20° C, offre ses merveilleuses petites fleurs de juillet à septembre mais demande trois années (dixit Sandrine) pour atteindre cette hauteur spectaculaire qui m'avait tant interpellée.

 

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans PLANTES D'ACCOMPAGNEMENT
commenter cet article
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 00:00

J'aimerais juste vous replonger dans l'atmosphère du "Jardin sous le vent..." par quelques photos prises au cours de l'été; pas de quoi pavoiser, juste vous montrer ce petit jardin qui prend forme peu à peu.  Le travail important que nous avons entrepris commence à porter ses fruits et je rêve déjà à ce qu'il m'offrira dans les années à venir.         

 

Je me dis :

"Un jour... mon jardin ressemblera à un vieux jardin avec ses allées effacées, sa cabane aux sphères de bois langoureusement envahie de belles grimpantes, des hauteurs personnalisant ses espaces, ses coins cachés, des senteurs merveilleuses et surtout des pétales de roses qui mettront en valeur les plantes de douceur glanées ça et là au fil des recherches et les quelques bricoles pour la déco; sans oublier la présence des amis, les courses des chats dans tout ce fouillis, les abeilles et les papillons et le gazouillis des oiseaux qui s'y aventureront, l'odeur de la terre, le chant de la pluie et la fougue du vent, les souvenirs aussi et toutes ces petites choses qui façonnent à jamais ".

 

007.JPG

 

001-copie-2.JPG

 

002-copie-1

 

003-copie-2.JPG

 

012.JPG

 

031.JPG

 

033.JPG

 

021.JPG

 

057-copie-1.JPG

 

2013-juillet-4.JPG

 

066.JPG

 

069.JPG

 

005.JPG

 

075.JPG

 

 

Siam

 

 

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VUES D'ENSEMBLE
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 21:57

Un petit jeu qui passe de blog en blog, à l'initiative de Marie-Claude (Un Petit coin de nature), que je m'amuse à suivre depuis un moment.

Allez je me lance pour "le club des cinq", le thème "les bleus du mois d'Août" ayant été choisi.

 

1. Une belle clématite faite pour accompagner les rosiers arbusifs : "Juuli"

clématite Juuli

 

 

2. La Cupidone bien entendu, au nom scientifique un peu glauque : Catananche Caerulea

 Catananche-Caerulea-ou-Cupidone.JPG

 

3. Le beau chardon bleu ou Echinops ritro

 Echinops-ritro-ou-Chardon-bleu.JPG

 

4. Une autre clématite avec un joli nom so British : "Mrs Cholmondeley" (que j'ai mariée à "Etoile Violette" pour un joyeux contraste)

 clematite-Mrs-Cholmondeley-avec-Etoile-Violette.JPG

 

5. L'aérien Perovskia atripicifolia Blue Spire

 Perovskia-atripicifolia-Blue-Spire.JPG

 

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans LA PALETTE DU PEINTRE
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 00:00

Munstead Wood, une belle propriété de 15 acres initialement (remplacés par hectares dans notre système métrique actuel = 6 hectares 070 et des poussières) , n'en fait plus que 10 actuellement car une partie a été vendue (il reste donc 4,046 hectares ou 3,75 terrains de foot) bon, vous visualisez mieux la surface à présent ?  Grandiose je l'avoue..... à s'y perdre certainement (merci les convertisseurs du Net).

 

munstead_wood_garden_600x.jpg

 

MunsteadWoodmodern

 

draft_lens2652672module148339240photo_1373194976a__.jpg

 

Vous l'avez compris, j'aurais manqué à toute logique en ne parlant pas de ce rosier après avoir évoqué celui de Mme Gertrude Jekyll.

Non seulement Gertrude était une paysagiste exceptionnelle mais en plus elle a supervisé elle-même l'élaboration et la construction de cette propriété qu'elle a fait construire après avoir réalisé le jardin !

 

Pour le nom ce n'est pas bien difficile "Le bois de Munstead".  La propriété compte des bois bien entendu, un verger, une pépinière, un potager et des jardins (de printemps, d'été, de primevères et plates-bandes), des rhododendrons aussi et des lupins que Gertrude affectionnait.  Ce jardin est ouvert au public d'avril à juin, quelques jours/semaine mais il a perdu beaucoup de sa prestance initiale car la propriété est restée à l'abandon quelques années.

 

Si vous maitrisez la langue de Shakespeare, je vous conseille les livres de Gertrude pour les longues soirées d'hiver (qui deviendront trop courtes tant on se plonge avec délices dans la prose et les illustrations).

 

Encore une fois reconnaissons que David Austin n'a pas manqué le coche.  Le rosier consacré à la propriété est robuste et florifère; quant à la rose...... il faut l'avoir au jardin pour en apprécier toute sa valeur; son parfum tout d'abord, sa robe ensuite, sa tenue surtout et sa prestance immanquablement.

 

050.JPG

 

19.06.2013-Munstead-wood-1.JPG

 

19.06.2013-Munstead-wood-2.JPG

 

25.06.2013-Munstead-Wood.JPG

 

Vous ai-je convaincu(e) ?  ces deux rosiers sont des "Musts" à bien des égards.  Petite info  : le rosier "Gertrude Jekyll" a été commercialisé en 1986 , "Munstead Wood" en 2007.

Le rosier est plutôt de style érigé, des tiges épaisses comme mon petit doigt,  des épines aïe, aïe, il y en a, chez moi aussi large que haut (un bon mètre en tous sens), une rose qui tient plusieurs jours tant sur la tige qu'en vase et un coloris à tomber.

 

087.JPG

 

Ma conclusion ?  je les adore tous les deux et vous incite à les planter.

 

Siam

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 06:16

003-copie-1.JPG

 

Je ne ferai pas ici l'éloge de la vie de Mme Gertrude Jekyll (1843-1942) car les sites Internet regorgent d'informations à son sujet.  Rappelons juste que "Munstead Wood" était son domaine (Surrey, sud de Londres), qu'elle fut une grande paysagiste qui introduisit l'idée des désormais fameux "Mixed-borders" (ou bordures mixtes en Français) mais aussi des jardins monochromes.  

 

Elle a rédigé de nombreux ouvrages, écrit près de mille articles dans les magasines et s'est investie dans la réalisation de nombreux jardins; elle s'adonnait également à la peinture (sa première passion) et à la photographie.

 

004.JPG

 

Pas étonnant que M. David Austin lui ait consacré une rose ainsi qu'une seconde en référence à sa propriété car les sujets de Sa très gracieuse Majesté sont fiers de cette grande dame qui su si bien concevoir ce que devait être "un jardin anglais".

 

G.J.-11.06.2013.JPG

 

062.JPG

 

La création peut être conduite en arbuste, en grimpant ou en tige, c'est la première solution que j'ai adoptée.  La fleur étant très parfumée j'ai  complètement dérogé à la règle qui veut que le rosier soit placé en seconde partie ou fond de massif, j'adore trop ce parfum et ne peut réprimer le plaisir d'humer la belle à chacun de mes passages, c'est à dire souvent puisque c'est celui qui me mène au jardin.

 

001-copie-1.JPG

 

Avec le recul je m'aperçois qu'en toute logique j'aurais du associer ces deux rosiers au jardin "puisque Munstead ne se conçoit pas sans Gertrude", si un jour j'en ai la possibilité ce sera chose faite.  Pour l'instant Gertrude parade avec "Kathryn Morley" et "André le Nôtre", tiens un autre paysagiste de renom...

057.JPG

 

22.06.2013-G.-Jekyll-et-A.-le-Notre.JPG

 

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 08:49
Non ce n'est pas la chute d'une prière en Latin, juste un concentré de trois variétés au jardin....
 
Elles sont vraiment tout en grâce ces plantes aux formes d'ombelle qui ondulent dans le vent et offrent des myriades de petites fleurs pour le plus grand bonheur des insectes qui vont et viennent de l'une à l'autre, se gavant goulument de leurs offrandes.
 
Erigées elles ont l'avantage de garantir ces jeux d'hauteur tant recherchés dans les plates-bandes et peu exigeantes ne demandent rien en retour.  Photogéniques elles le sont et comme toute star ne se privent pas de garder la pose pour mieux séduire les "machins, choses....", originales avant tout elles contrastent dans nos parterres arrangés et rosiers bichonnés.
 
Laissons la simplicité se frayer son chemin dans nos lopins...
1.5-copie-1.JPG
 
1.4-copie-1.jpg 
1.3-copie-1.jpg
   1.2.jpg
 2.1.jpg
 2.2.jpg
 
 2.4.jpg
 
2.3 
  3.1.JPG
 
 3.3.jpg
 
  3.2.jpg
 
 
  Siam   
       
 
Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans PLANTES D'ACCOMPAGNEMENT
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 20:55

"La dame de Mozart" vous ne trouvez pas que c'est un joli nom ?  Enigmatique, j'en conviens car on ne sait finalement qui se cache sous cette charmante appellation, peut-être une diva "Soprano"  ou encore "Mezzo Soprano" sinon une "Alto" .  Moi lorsque je regarde cette rose je pense toujours au chant de Suzanne amoureuse de Figaro, à chacun sa sensibilité.

 

029.JPG

 

Bref, nous avons là une bien belle réalisation de Scarman (2003) que je soupçonne d'être un brin mélomane.  Ce bel hybride de moschata rayonne de douceur et de finesse.

 

028.JPG

 

J'avais entendu des échos négatifs à son sujet : perd ses feuilles après la première floraison, ne pousse pas..... c'est probablement ce qui m'a décidée à le cultiver car je voulais m'en rendre compte et je pense que les photos parlent d'elles mêmes.  Après deux hivers rigoureux ce joli rosier ne me donne que des satisfactions en grandissant chaque année tout en s'étoffant avec grâce.  Non chez moi il ne perd pas son feuillage.

065-copie-1.JPG

 

J'ai décidé de l'associer à "Jacqueline Dupré" et "Young Lycidas".  Le mariage semble heureux au point de vue coloris mais guère en ce qui concerne l'espace car le jeune Lycidas prend largement ses aises au point de commencer à étouffer ma Diva !  C'est donc décidé en novembre prochain Lycidas ira rejoindre un autre coin du jardin.  Cerise sur le gâteau j'ai ouï dire qu'un superbe rosier fera bientôt son apparition sur le marché "Constance Mozart" dédié à l'épouse du Maître; voilà l'endroit rêvé pour le planter afin de combler l'espace vide, ce sera mon coin "grande musique".

032.JPG

 

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS GRIMPANTS
commenter cet article