Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 00:00

Je ne sais combien de jardiniers  l'ont dans leur jardin,  peu je pense.

021

012

08.09.2012

 

Je me rappelle le jour où il venu rejoindre "Mon jardin sous le vent", j'étais venue chez Filroses fêter "ma fin de carrière" avec Philippe et Mireille et deux habituées du lieu.

 

Quelques coupes de Champagne... une visite en groupe de la pépinière et mon regard s'est accroché à cet unique spécimen que je trouvais vraiment "particulier", sortant immédiatement du lot habituel pour sa couleur d'abord, un lilas intense et chaud; une fleur au port particulier, lourd, charnu et dense;  des boutons au rose chaleureux tirant vers le fushia foncé; un parfum très spécial enivrant et indéfinissable, de ces parfums qui vous attirent et vous laissent perplexe à la fois, ceux que l'ont ne peut se rappeler sans devoir encore humer afin que les notes olfactives transpercent à nouveau la mémoire ajoutant s'il n'en fallait encore plus de volume à l'ensemble; un feuillage généreux et tonique; des épines aussi... Soeur Emmanuelle !

 

049.JPG

 

016.JPG

 

Pas étonnant lorsque l'on s'intéresse un peu à l'histoire de sa marraine qu'une telle création lui ait été attribuée.

joie_de_vivre_reference.jpg

 

Le rosier a passé sans encombre le rude hiver dernier, sans aucune protection, sans aucun dommage.  Il est grand, me dépasse toujours alors que je l'ai recoupé à deux reprises dans la saison.  Il s'étale avec grâce et langueur nécessitant un support pour empêcher les branches lourdes des bouquets de s'arquer, empêchant ainsi le regard de se perdre dans la beauté de ce rosier peu connu au parfum prenant et indéfinissable.

 

 

C'est le cadeau de Filroses pour marquer la fin d'une époque et le commencement d'une autre, je suis heureuse que ce soit ce rosier là qui m'aie été offert !

003.JPG-zim.jpg

 

Siam

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ARBUSIFS
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 00:00
Il faisait beau vendredi, nous avons décidé d'une promenade chez Filroses.    Nous n'avions besoin de rien, la commande étant attendue pour novembre, avouons le clairement c'était plus l'envie de voir les vedettes du lieu  "Siam et ses quatre chatons" lesquels devraient partir chez leurs futurs propriétaires dans les prochains jours.
   
Doucement la belle s'apprivoise, se laisse approcher et semble avoir adopté Philippe et Mireille.  Les petits sont assez sauvages et presque inapprochables, un vrai défi pour leur nouvelle famille !!!! 
J'ai tenté de les photographier mais ils couraient en tous sens se cachant derrière les pots, leur cabane ou la roseraie de Philippe.  J'ai eu plus de chance avec Siam, heureuse de faire la star devant l'appareil et ronronner de plaisir.  J'adore son nez dessiné en triangle et lui trouve une couleur 'loupe de bois exotique" avec un regard profond vert jade.  Doucement elle approche mais se rétracte au premier geste brusque.... alors je l'ai abordée, courbée à son niveau en lui parlant doucement...... à deux mètres d'elle.
 
 
SIAM-11.JPG
 
SIAM-4.JPG
 
SIAM-8.JPG
 
SIAM-10.JPG-ZIM.jpg
 
SIAM-9.JPG-ZIM.jpg
 
 
Impossible d'ignorer les serres et y découvrir des roses que je ne connaissais pas ....
 
l'adorable "Crème Caramel" (hybride de thé), Freyer 2008, parfumé
 
CREME-CARAMEL.JPG-ZIM.jpg
 
le surprenant "Rosita Missoni", (hybride de thé) Barni 1998, rouge strié de jaune, parfumé
 
ROSITA-MISSONI.JPG-ZIM.jpg
 
le très tentant "Home run" arbusif d'un beau rouge écarlate, Tom Carruth 2001
 
HOME-RUN-2.JPG-ZIM.jpg
 
"Jalitah"(hybride de thé) Interplant 2006, au coloris abricot et vert...
 
JALITAH.JPG-ZIM.jpg
 
et pour sûr, capter quelques éléments nouveaux particulièrement décoratifs de la roseraie, du Jardin de Mireille...
 
004.JPG
 
005.JPG
 
036.JPG
 
037.JPG
 
Montage-pancartes.jpg
 
 
se reposer un peu et siroter une tasse de café devant les hydrangeas.
 
Montage-hydrangeas-2.jpg
 
Montage-hydrangeas-1.jpg
 
 
Sans oublier d'admirer le long du RAVeL les nombreux cynorrhodons qui garnissent les feuillages parés de leurs teintes d'automne...
 
CYRONODONS-2.JPG
 
CYRONODONS-3.JPG
 
CYRONODONS.JPG
 
J'ai craqué sur un bel exemplaire d'Erigeron Karvinskianus, tel que celui-ci ! (photo google)
 
ERIGERON-KARVINSKIANUS----06-a-07---40-cm-blanc-et-rose-vi.jpg
 
Siam
Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans FOIRES ET PEPINIERES
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 09:26

Les épines des rosiers me piquent au vif. 

Je me suis toujours demandée pourquoi certains en étaient pourvus et d'autres pas.

 

J'ai trouvé ceci sur Google, rubrique : Pourquoi.com

"Pourquoi les rosiers ont-ils des épines ?

Si les roses ont des épines, ce n’est pas une question d’esthétique !
C’est d’abord un moyen de défense pour la rose. En effet, les épines lui permette d’éviter d’être agressée par des prédateurs, tels que les ruminants, par exemple.
Mais là n’est pas l’unique utilité des épines de la rose !
En effet, cela lui sert aussi à se protéger de la chaleur ou du froid.
En raison de ses épines, la rose possède plus de surfaces exposées à l’air libre, elle peut ainsi réguler la température et résister aussi aux agressions atmosphériques !"

 

Ceci ne répond pas à ma question.  Qui pourras l'expliquer ?

(par contre j'ai trouvé qu'en réalité on devrait dire "Aiguillons" et non "Epines")

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans QUESTIONS
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 00:00

 

002-copie-1.JPG

 

 

 003-copie-2.JPG

 

 

 

 

En automne, les couleurs du jardin se transforment

et si les rosiers pour quelques mois s'endorment,

les feuilles maintenant se chiffonnent.

Le vent doucement chantonne et tourbillonne,

les chats lovés sur les canapés déjà ronronnent.

La belle saison, au fil des jours, démissionne,

l'agencement du jardin se désordonne

et les branches mortes tombées au sol paillassonnent...

 027-copie-1.JPG

 004.JPG

 

 

 HYDRANGEA-18.10.2012.JPG

 

 

 FEUILLAGE-CINCO-DE-MAYO-18.10.2012.JPG

 

 

 

Siam

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans LA PALETTE DU PEINTRE
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 00:00

Chose voulue, chose faite !  Quelques sacs de terreau, de grands copeaux, une flânerie à la foire aux plantes d'Aywiers, des coups de coeur chez un ou deux pépiniéristes et voici des plantes qui ne demandent qu'à s'intégrer !

J'ai envie de fleurs : grandes, érigées, couvre-sol, lumineuses, colorées, volumineuses.... de gracieuses compagnes aux rosiers qui sauront colorer l'atmosphère même lorsque les roses se feront plus rares.  Plic ploc, l'une après l'autre, les belles élues ont trouvé place, installant leurs racines avec humilité pour mieux apprivoiser l'espace dès le printemps venu. 

*  *  *  *  *  *  *  * 

L'été, la partie droite du parterre reçoit le soleil direct entre 10h00 et 14h00, j'ai donc opté pour des plantes qui s'adaptent à la situation :

008.JPG

 

1. A l'avant plant, l'Hakonechloa Macra "All gold" (ou herbe du Japon), une superbe graminée couvre-sol vert chartreuse dont le clair feuillage virera au bronze/orange durant l'automne (Hauteur maximale 40 cm)  Elle nécessite une protection aux températures hivernales au-delà de -15°.   Son développement est assez lent et j'ai trouvé que l'endroit lui conviendrait bien, protégé par les rosiers et autres plantes des ardeurs de Râ.

hakonochloa_all_gold.jpg

 

2. A sa gauche, l'Echinacea "Southern Belle" (hauteur 100 cm)  sa fleur double charmera ce coin de juin à octobre (j'ai lu que les echinacées avaient impérativement besoin de quelques heures de soleil pour garder la rigidité des tiges, l'avenir me dira si je pourrai la maintenir à cet endroit).

ECHINACEA-SOUTHEN-BELLE-4.jpg

3. Derrière, à droite, le "Caryopteris clandonensis "Grand Bleu", petit arbuste de couleur bleu intense sombre au feuillage vert foncé  (100 x 150 cm)devenu le compagnon de l'Armoise "Stelleriana", mise en place au cours de l'été.

123.JPG 

4. A sa gauche, presque son reflet, le "Caryopteris clandonensis "Kew Blue", de couleur bleu violet au feuillage gris argenté  (100 x 100 cm).

kew-blue.JPG  

Les deux plantes sont à protéger l'hiver et à tailler court en mars pour favoriser la floraison suivante.

J'y ajouterai dès le printemps, à droite de l'All Gold, une plante au feuillage pourpre afin d'obtenir un florilège de tonalités et quelques petites annuelles à la floraison estivale qui maintiendront l'intérêt coloré de cet espace.

 

*  *  *  *  *  *  *  * 

Pour la partie gauche dont la finalité n'interviendra qu'au prochain printemps, j'ai opté pour des plantes plus volubiles....

1. Au centre, le rosier anglais "Spirit of Freedom" (protégé d'un montage en fer forgé qui laissera place à un support plus approprié).

2. A droite au fond, le Pennisetum "Black Beauty" (80 x 100 cm)accompagné d'une touffe de Lychnis Coronaria "Alba"  (80 x 45)et de deux pieds de Persicaria amplexicaulis "Black Field", la plus sombre des persicaires rouges qui fleurit de juin à octobre (70 x 100 cm).

064.JPG

3. Devant ce groupe, l'Agapanthe "White Triomphator" qui fleurira en juillet/août, le petit Gaura rose "Summer Emotions", l'Anémone hupehensis "Splendens" à la floraison automnale 

GAURA-SUMMER-EMOTIONS.jpg

126.JPG

et un peu plus loin le Géranium sanguineum "Elke" d'un rose vif tonique, deux touffes de Leucanthemum superbum "Sante" (une belle marguerite blanche) et l'Echinacea "Eccentric" dont le rouge lumineux est loin de passer inaperçu !

geranium-sanguineum-ELKE.jpg

LEUCANTHEMUM-SUPERBUM-SANTE-2.jpg

063.JPG

Je ne sais encore quelles autres plantes complèteront cet espace mais j'ai largement le temps durant cet hiver de peaufiner les choix.

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VUES D'ENSEMBLE
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 00:00

En septembre 2010 nous décidions de transformer le jardin en roseraie et durant un an nous nous sommes essentiellement consacrés aux abords de la maison et au terrain visible depuis la terrasse.

 

Dès octobre 2011 nous avons entrepris le défrichement de la partie finale qui ressemblait - n'ayons pas peur des mots - à "un affreux terrain vague d'un are" qu'il a fallu débroussailler, bêcher et amender avant que les rosiers n'y prennent place, clôturant ainsi la seconde étape du travail.  Il  reste encore beaucoup d'espaces à combler et  l'an prochain sera axé sur l'achat de vivaces et annuelles.

 

blog-1.jpg

  Octobre 2011 

blog-2.jpg

 

Aimant les rosiers anciens cet endroit leur est plus particulièrement consacré

Belle Isis / Boule de neige / Buff Beauty / Celsiana / Charles de Mills

Chloris / Deuil de Paul Fontaine / Erinnerung An Brod (grimpant)

Ipsilante / Jacques Cartier

Jenny Duval / La Ville de Bruxelles / Leda

Mme Isaac Pereire (grimpant) / Mozart / Paul Neyron

Prosperity / Quatre Saisons / Therese Bugnet / Viridiflora

+ 10 Arbusifs remontants

Acropolis / Alcantara / Alden Biesen / Bonica

Kew Gardens / Lavender Lassie / Pashmina 

Rosy Cushion / The Dark Lady / Xian-Zhang

+ 5 Grimpants modernes

Frau Eva Schubert / Mrs Billy Crick / Night Owl

Polka / Rosarium Uetersen

 

 

blog6.jpg

 

blog7.jpg

(Photos juin 2012)

 

La semaine dernière nous nous sommes occupés de la partie centrale du lieu, quelques blocs de béton qui traînaient là et les galets que nous avons récupérés du patio ont fait l'affaire. 

Si les blocs sont à présent parfaitement ancrés les galets doivent encore être stabilisés, histoire que tous ces petits palets ne se baladent pas n'importe où !

 

blog4.jpg

 

blog5.jpg

(Photos octobre 2012)

 

 

Pour l'instant l'aspect est un peu farfelu mais il faut l'imaginer avec de nombreuses plantes tant à gauche qu'à droite et pour éviter la cacophonie trois variétés seront utilisées à intervalles réguliers : armoises (de petites dimensions), lavandes et achillées, répétant les formes buissonnantes, érigées et évasées.   

Pour le reste de l'espace, ça et là viendront s'intégrer les plantes "coup de coeur" dénichées dans les pépinières ou foires ainsi que d'autres issues de semis afin que cet îlot regorge d'épis, boutons et belles ombelles, où les textures de plantes différentes imbriqueront les effets de lumière et de matière, un peu à la manière des beaux brocarts persans qui m'ont toujours laissée rêveuse.

 

On est loin, oui encore très loin du résultat final, le brocart tant imaginé ne ressemble toujours qu'à de vulgaires hardes, pourtant un jour j'aurai plaisir à intégrer dans ces pages de belles photos d'un endroit qui, tout comme dans l'histoire d'Alice, se sera transformé en Jardin des Merveilles...  Il faut y croire !

 

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VUES D'ENSEMBLE
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 00:00

In Memoriam, la Spirée s'en est allée !

 03.07.2012-2.JPG

 

 

Deux ans que la belle ne fleurissait plus ou vraiment peu;  après vingt-cinq ans de "belles et superbes floraisons", nous avons décidé de lui dire adieu.  Elle apportait beaucoup d'ombre aux rosiers, de l'humidité aussi par manque de circulation d'air.

Un beau matin... les coupe-branche, hache, pioche et bêche lui ont porté l'estocade !   Trois solides souches ont été retirées du sol et en y regardant de plus près nous avons perçus que la mort s'était déjà immiscée en son sein, la pourriture rodait...

 

012.JPG

 

 

Quelques heures plus tard.....

j'ai pris du recul pour observer la scène nouvellement créée et tel un cadreur de plateau de cinéma j'ai enclenché dimensions et perspectives et ruminé par extrapolations.

 014-copie-1.JPG

 018-copie-1.JPG

 

Le grand sapin sur la droite - en l'occurrence un "Pin noir d'Autriche" -  planté il y a trente ans, présente depuis près de cinq ans de sérieux signes de faiblesse : perte quotidienne de nombreuses épines (15 cm) qui nous obligent à nettoyer le sol plusieurs fois la semaine, un tronc qui verdit et se fissure..... Monsieur Pin va nous quitter aussi, un ras-le-bol s'étant petit à petit inscrit dans nos têtes et nos gestes car nous en sommes devenus les larbins, un comble !  Nous avons aussi lu que c'était le pin préféré des chenilles processionnaires, pouah, l'horreur si cela devait se produire !

 

C'est le principal élément perturbateur du jardin, l'empêcheur de tourner en rond, le pourvoyeur d'acidité et d'une ombre conséquente.  Aucun regret, nous avons décidé de continuer à faire place nette et gagner en clarté.  Le Cèdre de l'Atlas quant à lui sera étêté pour éviter les sueurs froides en cas de grand vent ainsi que l'allée de Thuyas au fond du jardin.  Le petit abri d'outillage est prié de quitter la place et s'installer ailleurs, il n'a plus de mise au milieu du jardin de roses.

 

Dès le sapin enlevé et son énorme souche (les pros sont bien équipés !) nous allons retrouver un grand espace : aux premières estimations seize m², vive le motoculteur et les amendements divers.

 

Je pense que je ne reconnaîtrai plus mon jardin après cette cure de jouvence. 

 

Projet-2013.jpg

     

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VUES D'ENSEMBLE
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 00:00

Si l'an dernier mon approbation se situait plutôt vers "Couci-couça" cette année c'est franchement "Super". 

 

Non que je vire comme la girouette mais parce que mon beau rosier en prenant un an de plus a pris du coffre et mis le paquet question floraison et robustesse.  

Il m'a fait le grand show cette année, façon Chippendales "Un rien m'habille, je te fais une rose, une suivante et encore une".   (Non Siam les Chippendales c'est tout le contraire voyons..... ton rosier ne s'effeuille pas il en rajoute chaque fois !  Ben j'ai compris, un streap dans l'autre sens quoi...)

Enfin revenons au beau ténébreux du jardin.  Je ne sais pas de quelle eau de toilette il s'est aspergé mais il embaume en tout cas, il ne s'est pas rasé non plus car il est bien feuillu et il bourgeonne énormément; pour sûr il ne connaît pas Clearasil ! 

Franchement avec un nom pareil "Mistral" je comprend pourquoi  "Au jardin sous le vent..." il se sente chez lui et grande perche avec ça ! 150 cm, musclé aussi 100 cm de tour de taille, solidement enraciné il ne risque pas de quitter son podium.

Allez je vous montre ses photos, histoire que vous ne restiez pas sur votre faim.  Le spectacle est gratuit pour cette fois, profitez en bien et ouvrez tout grand vos mirettes.  Et n'allez pas dire que je ne vous l'ai pas présenté, bon celui-ci est le mien laissez le moi, mais surtout pas de panique d'autres ténébreux vous attendent en pépinière.

   

Ready ?  Spotlight...

 

 

 

Siam

040.JPG-zim.jpg 

012.JPG-zim-copie-1.jpg

 

020.JPG-zim.jpg

 

01.10.2012-1.JPG-zim.jpg

 

043.JPG-zim.jpg

 

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ARBUSIFS
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 00:00

Merci à Martial de m'avoir envoyé ces belles images que je n'hésite pas à vous faire découvrir

Un bonheur pareil ça se partage....

 

 

Un soldat a trouvé pendant son service militaire en Bielorussie

un petit écureuil presque mourant.

Il l'a nourri et soigné comme un bébé toutes les 4 heures

pendant plusieurs semaines.

Il a quitté l'Armée peu de temps après et exerce la profession de taxi.

 

L'écureuil est toujours avec lui pendant son job

 

et l'accompagne partout.

N-4.jpg

 

n--1.jpg

 

N-10.jpg

 

N-11.jpg

 

N-3.jpg

 

N-5.jpg

 

N-6.jpg

 

N-7.jpg

 

N-8.jpg

 

N-9.jpg

 

N-12.jpg

 

N-2.jpg

 

N-13.jpg

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans A MES AMIS
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 00:00

 

Avec "Blanc Pierre de Ronsard" c'est le seul Meilland que je possède au jardin.

J'avoue que tous les deux ont des roses particulièrement belles et résistantes tant au soleil qu'à la pluie et le feuillage est vraiment superbe.

 

 

Acropolis c'est un bonheur au jardin !  Imaginez une rose qui tient plusieurs semaines en se parant de divers tons avant de faner avec une grâce pour laquelle peu de roses peuvent rivaliser.  Elle n'a pas de parfum c'est là son seul défaut.

 

 

Chez Filroses l'exemplaire planté dans le jardin privé des propriétaires a déjà quelques années et cela se remarque au premier coup d'oeil.

Si au catalogue il est renseigné 100 x 40, chez eux il y a longtemps que ces mesures ne sont plus légion, le rosier fait bien 130 x 100.   J'ai hâte de voir le même résultat chez moi et je pourrais affirmer que je n'ai pas envie de m'arrêter à le planter, un dans la grande roseraie, un  second pour le fond du jardin alors pourquoi pas - un de ces jours - un troisième non loin de la véranda afin que je puisse m'en délecter sans devoir sortir de la maison.  Ce n'est pas non plus le rosier pour lequel je me fais du souci en cas de grand vent car j'ai constaté qu'Eole a peu de prise sur lui, comme l'histoire du roseau qui plie mais ne rompt pas Acropolis fait front aux assauts météorologiques.  Il est tenace et je l'admire.

 

 

N'hésitez pas à le choisir lors d'une de vos visites en pépinières, comme moi vous finirez par ne plus pouvoir vous en passer car c'est une valeur sûre au jardin.

 



 

Siam

025.JPG-zim-copie-2.jpg

 

 ACROPOLIS.JPG-zim.jpg

 

 047.JPG-zim.jpg

 

025mm.JPG-zim.jpg 

 Acropolis-by-night.JPG-zim.jpg

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ARBUSIFS
commenter cet article