Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 00:00

Munstead Wood, une belle propriété de 15 acres initialement (remplacés par hectares dans notre système métrique actuel = 6 hectares 070 et des poussières) , n'en fait plus que 10 actuellement car une partie a été vendue (il reste donc 4,046 hectares ou 3,75 terrains de foot) bon, vous visualisez mieux la surface à présent ?  Grandiose je l'avoue..... à s'y perdre certainement (merci les convertisseurs du Net).

 

munstead_wood_garden_600x.jpg

 

MunsteadWoodmodern

 

draft_lens2652672module148339240photo_1373194976a__.jpg

 

Vous l'avez compris, j'aurais manqué à toute logique en ne parlant pas de ce rosier après avoir évoqué celui de Mme Gertrude Jekyll.

Non seulement Gertrude était une paysagiste exceptionnelle mais en plus elle a supervisé elle-même l'élaboration et la construction de cette propriété qu'elle a fait construire après avoir réalisé le jardin !

 

Pour le nom ce n'est pas bien difficile "Le bois de Munstead".  La propriété compte des bois bien entendu, un verger, une pépinière, un potager et des jardins (de printemps, d'été, de primevères et plates-bandes), des rhododendrons aussi et des lupins que Gertrude affectionnait.  Ce jardin est ouvert au public d'avril à juin, quelques jours/semaine mais il a perdu beaucoup de sa prestance initiale car la propriété est restée à l'abandon quelques années.

 

Si vous maitrisez la langue de Shakespeare, je vous conseille les livres de Gertrude pour les longues soirées d'hiver (qui deviendront trop courtes tant on se plonge avec délices dans la prose et les illustrations).

 

Encore une fois reconnaissons que David Austin n'a pas manqué le coche.  Le rosier consacré à la propriété est robuste et florifère; quant à la rose...... il faut l'avoir au jardin pour en apprécier toute sa valeur; son parfum tout d'abord, sa robe ensuite, sa tenue surtout et sa prestance immanquablement.

 

050.JPG

 

19.06.2013-Munstead-wood-1.JPG

 

19.06.2013-Munstead-wood-2.JPG

 

25.06.2013-Munstead-Wood.JPG

 

Vous ai-je convaincu(e) ?  ces deux rosiers sont des "Musts" à bien des égards.  Petite info  : le rosier "Gertrude Jekyll" a été commercialisé en 1986 , "Munstead Wood" en 2007.

Le rosier est plutôt de style érigé, des tiges épaisses comme mon petit doigt,  des épines aïe, aïe, il y en a, chez moi aussi large que haut (un bon mètre en tous sens), une rose qui tient plusieurs jours tant sur la tige qu'en vase et un coloris à tomber.

 

087.JPG

 

Ma conclusion ?  je les adore tous les deux et vous incite à les planter.

 

Siam

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 06:16

003-copie-1.JPG

 

Je ne ferai pas ici l'éloge de la vie de Mme Gertrude Jekyll (1843-1942) car les sites Internet regorgent d'informations à son sujet.  Rappelons juste que "Munstead Wood" était son domaine (Surrey, sud de Londres), qu'elle fut une grande paysagiste qui introduisit l'idée des désormais fameux "Mixed-borders" (ou bordures mixtes en Français) mais aussi des jardins monochromes.  

 

Elle a rédigé de nombreux ouvrages, écrit près de mille articles dans les magasines et s'est investie dans la réalisation de nombreux jardins; elle s'adonnait également à la peinture (sa première passion) et à la photographie.

 

004.JPG

 

Pas étonnant que M. David Austin lui ait consacré une rose ainsi qu'une seconde en référence à sa propriété car les sujets de Sa très gracieuse Majesté sont fiers de cette grande dame qui su si bien concevoir ce que devait être "un jardin anglais".

 

G.J.-11.06.2013.JPG

 

062.JPG

 

La création peut être conduite en arbuste, en grimpant ou en tige, c'est la première solution que j'ai adoptée.  La fleur étant très parfumée j'ai  complètement dérogé à la règle qui veut que le rosier soit placé en seconde partie ou fond de massif, j'adore trop ce parfum et ne peut réprimer le plaisir d'humer la belle à chacun de mes passages, c'est à dire souvent puisque c'est celui qui me mène au jardin.

 

001-copie-1.JPG

 

Avec le recul je m'aperçois qu'en toute logique j'aurais du associer ces deux rosiers au jardin "puisque Munstead ne se conçoit pas sans Gertrude", si un jour j'en ai la possibilité ce sera chose faite.  Pour l'instant Gertrude parade avec "Kathryn Morley" et "André le Nôtre", tiens un autre paysagiste de renom...

057.JPG

 

22.06.2013-G.-Jekyll-et-A.-le-Notre.JPG

 

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 09:24

Un maître mot pour ce rosier : LA PATIENCE !

Il trône en deux exemplaires au jardin, le premier a été planté au printemps 2011 et le second en 2012, toujours à la même période.

 

Avec le recul, ce n'est pas un rosier que je qualifierais d'opulent mais plutôt style hybride de thé en ce qui concerne son port, voilà pourquoi je conseille de l'intégrer dans un massif sans l'étouffer sinon il ne donne rien.

J'ai douté de sa belle floraison et pour le booster avant l'hiver il a reçu une bonne fumure de fumier séché (vache, poule, cheval) , le traitement lui a réussi à merveille car cette année je puis me permettre de parler "d'une opulente floraison".  Les roses sont grandes, plates et tiennent longtemps, avec lui peu de pétales au sol car la fleur fane en se séchant  ce qui me laisse donc le temps de l'enlever. 

Le ton est blanc le matin ou par temps plus couvert,

014.JPG

 

 131.JPG

 

par une belle journée ensoleillée il prend des notes plus champagne lui donnant un charme désuet.  Le parfum n'est pas fort mais la beauté de la rose compense largement cette absence.

 083

 

002-copie-2.JPG

 

Ce rosier tire son nom d'une petite sculpture médiévale anglo-saxone (60 cm de haut) en calcaire datant de l'an 800 environ se trouvant dans la Cathédrale de Lichfield (Staffordshire), dédiée à St Tchad et St Mary.  Le panneau original se composait de trois fragments formant le coin d'un coffre dont on pense qu'il renfermait les reliques de St Tchad. La sculpture représente un ange à la main droite levée en signe de bénédiction, son sceptre se terminant par un feuillage.  C'est probablement l'Archange Gabriel qui est représenté dans la scène de l'Annonciation.  Il est à noter que pour cette pièce les pigments ont été remarquablement conservés, ce qui en fait tout l'attrait au point de vue archéologique.

4446740833_a870392af0.jpg 

 

Siam

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 00:00

En surfant j'ai découvert cette rose dans les jardins anglais et... allemands.  Elle avait un "je sais quoi" de féminin qui m'attirait et tel l'ours qui cherche le pot de miel, je me suis mise à sa recherche.

Chez Schmidt "épuisé", chez Foucard "trop de problème on ne suit plus"..... chez Filroses "pas ça, trop fragile"....

Oui mais j'étais tout de même bien décidée à la rencontrer un jour et l'expérimenter.  Après tout je ne risquais que le prix du rosier, bon si ça réussit en Angleterre pourquoi pas ici ? et en Allemagne où l'on grelotte sec en hiver ?  Oui d'accord, climat différent, hiver rude en Belgique, variété ancienne avec ses problèmes, patati patata, j'ai tout entendu mais probablement pas assez pour me décourager. 

Un jour, au fil de mes recherches chez Filroses, elle était là - un seul exemplaire!  -  Je l'ai immédiatement repérée avec Philippe derrière moi qui m'a dit "je l'ai prise pour toi, vois ce que tu pourras en tirer", sans grande conviction, je l'avoue.

Trop heureuse d'avoir enfin trouvé ma merveille, je me suis mise à la bichonner : plantation précieuse, protection hivernale digne d'une expédition en Antarctique, j'ai mis le braquet pour arriver en finale !

 

La voici à son arrivée, le 29 mai 2011

2011-a.JPG

 

Quelques semaines plus tard.......

372.JPG

 

Après l'hiver (30.03.2012),

30.03.2012-CLAIRE-ROSE.JPG 

 

Cet été,

011.JPG

067ab.JPG

018.JPG

Aujourd'hui.....(21.10.2012)

CLAIRE-ROSE-21.10.2012.JPG

 Grande rose superbe qui ne baisse pas la tête, beau feuillage à condition d'être suivi, tendance à perdre ses feuilles dès septembre,

Verdict :

un peu de marsonia mais rien de dramatique,

protégée comme un esquimau le pied n'a pas souffert de l'hiver

mais les branches ont été raccourcies au niveau du sol,

léger parfum pour l'instant.....

qu'est ce qu'elle est belle !

 

et l'avenir ?  je ne peux le prévoir, tant de facteurs peuvent être mes atouts ou au contraire saper mes espérances.  L'important est d'avoir essayé....

 

 

 

Production David Austin 1986

120x90 (pourrait être menée en grimpant, mais pas en Belgique je crois)

Porte le prénom de la fille de M. Austin

 

 

Siam

 

 

 

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 07:30
 
 
 

Elle ferait pâlir d'envie Goldfinger en personne.  Elle porte bien son nom, elle est vraiment "gold". 

Comme le précieux métal tant convoité par l'ennemi du beau James cette rose brille de tous ses feux au jardin avec cette once d'audace qui la valorise.

1.5-blog.jpg

 

Je suis plutôt portée vers les jaunes tendres, cette belle est l'exception qui confirme la règle car je suis tombée sous le charme de son coloris, sa forme, son odeur.

 

J'avoue que l'arbuste est un peu capricieux, il "marsoniatise" facilement obligeant le jardinier soucieux d'élégance à lui fournir les traitements indispensables pour ne pas le voir se piquer d'impuretés et faire piètre figure face à une rose aussi flamboyante.  C'est le revers de la médaille si l'on veut qu'il donne le change et célèbre tard dans la saison son ode à l'or divin.

 

1.2-blog.jpg

 

Les boutons flammés de rouge apportent une touche sanguine rappelant discrètement combien ce métal peut conférer bonheur ou malheur.  Curieusement les tiges ne s'harnachent que de bien peu d'épines pour permettre sans doute d'approcher la rose et se délecter de son parfum, on est loin de Fort Knox !   

 

1.-blog.jpg

 

1.4-blog.jpg

 

Oui elle est belle et je vais respirer son merveilleux parfum chaque fois que je me balade au jardin. 

 

 

 

 

 

Rappelez-vous de son nom : Golden ! Golden Celebration.

 

1.3-blog.jpg

 

 

Siam

 

 
 
 
 
 
Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 18:45

Une rose que j'ai longtemps attendue.... je vous explique.

 

Elle a été plantée en 2010, ses photos sur le catalogue" Filroses" me rendait folle. 

 

J'adorais les coloris à la fois pêche, abricot et rose, on la disait assez parfumée.

Plusieurs clics sur Google, histoire d'être certaine de mon choix, n'ont fait que me diriger de plus en plus vers l'achat de cet Austin que je trouvais magnifique.

 

2010 et 2011 m'ont rendue perplexe.  Une petite rose sans belle forme, loin des clichés tant de fois observés, des attaques régulières de marsonia, un arbuste très souvent "déplumé" !  J'avoue que j'étais déçue et je m'en voulais d'avoir succombé aux magnifiques prises de vues de photographes avertis....  complètement dépitée aussi ne sachant que faire, garder ou supprimer ? 

 

La patience est une vertu nécessaire et elle récompense souvent (combien de fois n'ai-je pas prononcé cette phrase ?), y croire aussi et vouloir jusqu'au bout lui donner sa chance.  

La voilà enfin qui m'offre toute sa beauté !  Oui c'est un superbe Austin, dont on parle très peu d'ailleurs dans les blogs ou les forums, peut-être parce que certains jardiniers ont eu moins d'indulgence ou sont passés à côté, préférant d'autres variétés plus résistantes !

 

016.jpg-zim-copie-1.jpg

 

023.jpg-zim.jpg

 

037.jpg-zim.jpg

 

Question parfum, elle doit encore faire ses preuves mais je la pense très capable de m'offrir l'an prochain la fragrance qu'Austin lui a décelée. 

 

Le marsonia s'en va peu à peu toutefois elle a besoin d'être un peu aidée pour maintenir son feuillage; la situation s'est bien améliorée d'autant qu'elle a reçu sa première taille importante ce printemps.  Elle tient à la pluie, enfin maintenant.

 

Vous l'avez compris : c'est une rose qui demande du temps pour vous offrir toute sa richesse et vous ensorceler.

 

017.jpg-zim.jpg

 

Mes photos ne sont pas retouchées, juste recadrées; elles vous donneront l'idée de ce que j'ai à présent au jardin.

 

Siam

 

Aperçu du feuillage (photo prise hier soir)

feuillage-au-17.9.2012.jpg-ZIM.jpg

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 05:46

Encore une anglaise me direz-vous, oui mais tellement charmante.

J'aime sa robe, sa couleur, sa douceur... elle me fait fondre.  J'ai plaisir à la retrouver, un bonheur intense de la contempler et je ne m'en lasse pas.

Je la trouve tellement belle que je n'ose la cueillir pour la mettre en bouquet, préférant lui laisser vivre sa vie au jardin.

Les roses que l'on affectionne tout particulièrement ne requièrent pas un long discours, juste d'être là, d'être elles-mêmes.

 

Siam

Montage-3-blog.jpg 

 Montage-1-blog.jpg

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 09:30

J'aime bien cet Austin, pas vraiment blanc, je dirais crème; un ton inattendu et plutôt rare dans la gamme des blancs. Il pourrait accompagner à merveille des roses jaunes ou orange clair. 

Deux exemplaires sont plantés au jardin, le premier qui est le plus ancien côtoie L'Evêque et Jayne Austin; le second - tout jeune encore - est planté entre deux Burgundy Ice, car le ton de ce dernier, totalement bordeaux, s'accorde également à cette superbe rose.

023-copie-2

 

 064

Je pensais bien avoir perdu le premier exemplaire à la suite de cet hiver, raison pour laquelle j'en avais repris un autre.  Mais je constate que cette année il a beaucoup de force, il s'étale assez bien et commence à prendre ses aises.

 

J'ai pu remarquer qu'il a besoin d'air ce que je ne lui avais pas vraiment octroyé la saison dernière en l'associant directement à un géranium vivace, ce qu'il n'a pas semblé apprécier.  C'est un rosier qu'il faut "laisser tranquille" au moins deux ans avant d'y ajouter des fleurs d'accompagnement.  Les rosiers qui les accompagnent par contre ne semblent pas le gêner mais une distance de 70 cm les sépare, ce qui explique probablement la bonne cohabitation.  Il n'a pas de parfum, c'est le hic, un feuillage qu'il faut surveiller en accordant les soins nécessaires.  Inutile de vous dire que mon "ex-malade" à reçu une bonne dose de fumier avant l'hiver histoire de le faire repartir ..... du bon pied.

 

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 10:43

Une belle Austin qui m'a tapé dans l'oeil en novembre 2010.

 

Rose avec de doux reflets saumon, un parfum fort qui se donne merveilleusement par temps sec, une floraison très abondante, une excellente résistance aux maladies; voilà en gros ses qualités.  Petit défaut toutefois, malgré ses deux années d'âge elle perd vite ses fleurs sous la pluie mais la floraison étant si importante quelques roses en moins n'enlèvent rien à la beauté de l'ensemble. J'en déduis que probablement ce rosier demande quelques années pour donner le meilleur de lui-même.

WILDEVE.JPG

Il est planté plein soleil, c'est une rose qui le demande. La première année, l'arbuste fortement arqué se comportait en couvre-sol et ses magnifiques roses se couchaient lamentablement par terre tant elles sont lourdes.  J'ai donc remédié à cet inconvénient en le soutenant par un montage et depuis lors le problème s'est solutionné, en plus les branches, au fur et mesure des années, deviennent plus épaisses.  A maturité ce rosier occupera un espace d'1,5 m au sol sur 1.20 m en hauteur.

Je l'ai associé à une rose blanche : Princess of Wales et à une mauve : Munstead Wood.

WILDEVE---.JPG

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 04:01
Rosier créé par David Austin en 1992, très remontant et légèrement parfumé.
Rosier : 120 haut x 100 large / Fleur : 8 cm
C'est le tout premier rosier planté au jardin (septembre 2010), en avant goût des plantations futures. 
Je souhaitais un rosier blanc près de la véranda et sans trop savoir à quoi je m'engageais je l'ai choisi parce que son nom me plaisait, vous parlez d'un critère objectif de sélection !
 
Planté en bac réalisé avec des briques anciennes, plus souvent à l'ombre qu'en plein soleil pour une grande partie de l'année (printemps et automne), en concurrence avec les grosses racines d'un lierre courant sur le mur, je ne peux vraiment pas dire que je lui ai accordé les conditions idéales d'un bon développement.
Mon" Glamis" se porte à merveille, a supporté sans problème deux hivers, m'offre des fleurs merveilleuses de juin à octobre; il demande juste - comme beaucoup d'autres - un traitement régulier contre le marsonia, un peu d'engrais et beaucoup d'eau.  Certains vous diront qu'il ne doit être planté qu'en pot, si c'est ainsi le mien doit être un rebelle car trop heureux d'être en pleine terre.  L'avantage du pot est que l'on peut le déplacer au fil des saisons et du mouvement du soleil.... mais finalement je pense que la mi-ombre ne lui est pas si préjudiciable !
Les bouquets composés avec cette rose sont des plus romantiques et j'avoue que lorsque je crée une composition blanche l'envie ne me prend pas d'ajouter une autre couleur (mais je vous livre un secret les bouquets d'une seule couleur restent mes préférés !).
Tout jardin romantique devrait avoir un "Glamis" et lorsque l'on regarde la fleur on comprend pourquoi elle porte ce nom célèbre d'un château qui a vu la naissance de feue la Reine mère d'Angleterre qui avait ce petit côté "chic et british" que j'adore, comme mon "Castle" !
GLAMIS-CASTLE-presentation.jpg
Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans ROSIERS ANGLAIS
commenter cet article