Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 20:51

Plusieurs mois de silence, c'est vrai mais parfois il faut savoir se tenir en retrait, non parce que l'on a rien à dire mais parce que les priorités de la vie prennent le dessus.   J'avoue qu'il n'est pas facile de reprendre le flambeau mais maintenant que nos roses se mettent à fleurir, que le temps est annoncé plus estival, le courage revient.

Alors avant de vous parler pétales ...... parlons travaux car l'aspect du jardin s'est transformé (enfin un peu).

------------------------

Au centre du jardin trônait un grand Pin noir d'Autriche, planté avec amour il y a près de trente ans par la dite Siam; tout petit et mignon nous attendions avec impatience qu'il grandisse en compagnie d'un autre géant, un Cèdre de l'Atlas.

Depuis près de deux ans ce conifère nous larguait ses épines en V acérées comme des aiguilles et chaque jour - oui chaque jour - nous ramassions près de deux grands sacs d'épines de m... éparpillées à cinq mètres à la ronde.  Si au début nous avions la patience nous avons tout de même du nous rendre à l'évidence, cette situation n'était plus tenable.  Nous avons donc pris la décision de nous séparer de ce pin que nous avions fini par prendre en grippe.

 

Un beau jour de printemps (coup de bol il faisait beau !) l'entrepreneur est arrivé avec trois tronçonneuses, l'attirail du parfait grimpeur, des cordes, une grande remorque pour l'évacuation des déchets et le travail à commencé.  Mon souci virait à l'obsession car je ne souhaitais nullement que les rosiers ou les quelques plantes en place soient irrémédiablement abimés.  Qu'à cela ne tienne, chaque branche prête à être coupée était attachée et pendant que le patron sciait l'ouvrier guettait au sol prêt à tirer sur la corde pour diriger la branche au pied de l'arbre.  Me croirez vous si je vous disais qu'il ne manquait pas une feuille aux rosiers ?  un travail impeccable a été réalisé par cette entreprise et je les en remercie.

Dans la foulée des travaux j'avais émis le souhait de voir l'allée des (13) thuyas diminuer en hauteur pour éviter les problèmes en cas de tempêtes; ce n'est pas pour rien que ce jardin s'appelle "sous le vent" puisque situé sur les hauteurs du village il est largement balayé par ceux d'ouest.  Au pied des arbres, inspection du pro : "Cette branche est morte, celle là aussi, celle-ci n'est guère mieux....  Oups, que va t'il donc rester ? Rien, le travail ne ressemblera  à rien Madame, il serait préférable d'enlever, c'est à vous de prendre la décision".  Zut alors, fichtre, mais bon puisqu'il le faut.... (et je reconnais qu'il n'avait pas tort).  En avant, coupe-coupe aussi (plantés il y a trente ans dans la foulée des deux autres....).

Un capharnaüm, vous imaginez ce que c'est ?  chez moi j'en avais une belle représentation, non mais Siam aurais-tu imaginé cela ? C'est ton jardin ?  et de roses en plus....

Pour corser le plaisir notre voisine s'y est mise en supprimant (avec notre aide) le week-end précédent son allée de lauriers de six mètres de haut qui perdaient vachement leurs feuilles dès le printemps... sur notre terrain surtout, cela va de soit.

Un cauchemar, j'ai vécu un cauchemar, des branches partout, des feuilles surtout, j'avais l'impression qu'une bombe avait éclaté au jardin, pas prête la Siam à faire un article pour le blog, un grand sac de patates pour m'y cacher aurait été préférable, la honte, a shame, die sham comme vous voulez mais c'est bien ça.

En une journée tout était abattu et mon moral de battante - que je pensais évanoui au plus bas - est encore redescendu de dix crans le lendemain lorsque la désoucheuse a fait son oeuvre.  Du bruit, des copeaux à foison, des tronçonneuses pour aider le travail, une poussière à faire peur..... tout cela sous un soleil de plomb.   "Dansons la carmagnole....".

Au secours, à l'aide, courons, fuyons.... heu non, restons là pour surveiller le chantier car tout compte fait ce jardin commençait  à gagner en chaleur et clarté.

Si la souche du pin noir fut massacrée en trente minutes, celles des thuyas ont donné du fil à retorde, surtout la grosse (et l'on comprend) mais au bout de deux heures trente, Thésée avait tué le Minotaure !

Si vous souhaitez voir les photos voici les liens..... (sorry je n'ai pas le courage de recommencer ici tout le travail).

http://www.filroses.com/forums/viewtopic.php?id=2610

http://www.filroses.com/forums/viewtopic.php?id=2633

 

Le jardin commence à reprendre vie, reste à peaufiner mais à chaque jour sa peine..... au fil des jours je vous parlerai de son évolution.

Trois photos prises ce soir

001.JPG

 

005.JPG

 

006.JPG

 

Siam

 

Partager cet article

Repost 0
Published by monjardinsouslevent - dans VUES D'ENSEMBLE
commenter cet article

commentaires

Françoise 07/07/2013 10:55

C'est magnifique

Asht 03/07/2013 08:33

Mais il est superbe ce jardin
Tu verras, il respirera de plus belle et t'offrira plein de bonheurs
Excellente journée

monjardinsouslevent 03/07/2013 10:10



Maintenant que tout est dégagé, il va prendre une autre dimension.  Probablement l'an prochain car les nouvelles plantes d'accompagnement se seront développées.  Les rosiers sont OK.



ingrid 02/07/2013 22:26

Waouh...que de fleurs ,tu nous les cachait,bisous

monjardinsouslevent 03/07/2013 08:07



Le jardin en entammé sa floraison...... mes prochains articles vous rapporteront la beauté des roses !



Lydie Cagouille's garden 02/07/2013 15:37

suis allée voir sur filrose... waou... quel boulot ! mais ça va te donner de la place de la lumière :) en attendant je vois que ton jardin est tout fleuri !
Je suis ravie de te retrouver sur le blog !
Bonne continuation
Lydie

ps : j'ai changé de blog, tu me trouveras désormais ici : http://cagouillesgarden.blogspot.fr/

monjardinsouslevent 03/07/2013 08:12



Merci Lydie, travail tellement épuisant que je n'ai pas eu le courage ici de remettre les photos. 


Sur le forum Filroses (rubrique HS : 1. Transformer une terre acide pour y planter des rosiers & 2. Les transformations au "Jardin sous le vent..." on peut effectivement se rendre
mieux compte à quel point ce jardin fut un chantier)  Mais petit à petit tout rentre dans l'ordre, les nouveaux rosiers ont besoin de temps pour grandir......



Béné 02/07/2013 09:24

Tu écris très bien Siam. Te lire est un plaisir. Je pense évidemment que tu as très bien fait de te débarrasser de tous ces conifères! Vivement les prochains articles!

monjardinsouslevent 03/07/2013 08:13



Merci Béné !  Je me remets à la tâche (heu non, au plaisir !)